Jésus, l’enquête – en salles le 28 février

Peut-on vérifier que Jésus est réellement ressuscité ? Dans le film Jésus, l’enquête, Lee Strobel, journaliste d’investigation tente de faire, pour ramener sa femme à la raison. Une enquête palpitante tirée d’une histoire vraie.

 

 

Un carnet et un stylo, une machine à écrire, un bureau encombré de paperasses : Lee Strobel, est un journaliste d’investigation talentueux. Un beau jour, il voit sa vie menacée de basculer quand sa femme entre dans une église à la recherche de Dieu. Elle qui est enceinte n’est elle pas effrayée par l’avenir, d’autant plus qu’elle vient de voir sa fille manquer de s’étouffer ? Lee, spécialiste des enquêtes, va tenter de lui montrer qu’elle se trompe et que sa foi s’oppose à la réalité.

Le centre de l’histoire est donc la recherche des preuves par notre reporter. Honnête et critique, Strobel remet tout en question afin d’écarter toutes les informations non factuelles. “Le seul chemin vers la vérité ce sont les faits, les faits sont notre plus grande arme contre la superstition, contre l’ignorance et contre la tyrannie” affirme-t-il tout au début du film. Peu à peu, il découvrira la cohérence du récit biblique sans pour autant réussir à conclure : est-ce vrai ou pas ? La réponse, semble-t-il, lui appartient et va l’emmener au fond de son propre cœur.

L’avantage de Jésus, l’enquête c’est qu’il n’apporte pas de réponses définitives aux questions sur la foi, mais il démontre qu’à un moment de l’enquête, poser un choix est nécessaire. Une célèbre scène d’un autre film, Un homme d’exception, peut nous aider à comprendre cet impératif. Le personnage incarné par Russel Crowe demande à sa future femme “une preuve, quelque chose de vérifiable et d’empirique” qu’elle l’aime, voici ce qu’elle lui répond : “-Quelle est la taille de l’univers ? -Infini. -Comment le sais-tu ? -Je le sais parce que toutes les données indiquent qu’il est infini. -Cela n’a pas été prouvé, en fait ? -Non. -Tu ne l’as pas vu. -Non. -Comment en es-tu sûr alors ? -Je ne suis pas sur, mais j’y crois ! -C’est la même chose avec l’amour, je crois.”

Des qualités artistiques indéniables

Deux enquêtes s’entremêlent, puisque Strobel enquête également sur un cas difficile de tir sur policier, qui lui donnera à réfléchir sur son autre enquête. La crise de couple traversée par Lee et sa femme Leslie vient également rythmer l’intrigue, comme si la question de Dieu venait influer sur toutes les dimensions de la vie de celui qui se la pose.

On ne peut regarder Jésus, l’enquête sans éprouver un peu de nostalgie à l’égard des années 80. Et pour cause, la reconstitution historique immerge très efficacement le spectateur dans l’ambiance du film, et sais le faire avec humour. L’arrivée des ordinateurs, notamment, crée quelques situations assez drôles qui viennent contraster l’ambiance, tantôt sérieuse, tantôt drôle, tantôt dramatique, tantôt heureuse… Les lumières sont particulièrement réussies et donnent un aspect légèrement vintage à l’ensemble.

Le mérite de l’histoire tirée du livre The Case For Christ, est d’être une histoire vraie mais romancée. Les personnages sont donc consistants et l’ambiance porteuse. Jésus, l’enquête n’est pas un film naïf, mais une véritable quête ou le protagoniste principal cherche honnêtement la vérité sans céder au sentimentalisme dont il soupçonne les croyants.

Un dossier pédagogique soutenu par l’Enseignement Catholique et les parcours Alpha

Comme pour la plupart des films diffusés par SAJE, un dossier pédagogique est joint au film. Jésus, l’enquête bénéficie d’un dossier particulièrement soigné, puisqu’il est élaboré avec l’Animation pastorale de l’Enseignement catholique et le Parcours Alpha. Il aidera à animer une projection avec des adolescents ou des adultes, autours des questions de la foi confrontée à la science et de la vérité et des faits, vis à vis de la Résurrection du Christ.

Si vous voulez en savoir plus sur les fondements historiques du récit des Évangiles, Jésus, l’enquête offre un panorama assez complet des recherche scientifiques qui ont étudié ces écrits, et donne un aperçu des conclusions qui pousse le spectateur, une fois la sortie de la salle de cinéma franchie, à vouloir en savoir davantage et se saisir des dossiers pour lui-même vérifier. Un exercice aussi bon pour les sceptiques que pour les fidéistes absolus.

 


Une avant première à Saint-Germain

Alors qu’à Paris l’avant première de Jésus, l’enquête fait salle comble, Frédérique organise une avant première à Saint-Germain-en-Laye le 13 février prochain à 20h au C2L. Pourquoi s’est elle lancée dans cette aventure ? 5 questions réponses pour mieux comprendre.

Qu’avez-vous pensé du film ?

C’est un film intéressant à double titre : nous propulsant dans un questionnement autour de la véracité des Évangiles et sur la Résurrection de Jésus,
il permet d’une part au croyant d’argumenter sa foi, certains ayant du mal à croire à la Résurrection, et d’autre part à la personne athée de se poser les bonnes questions…

Est-ce une bonne occasion d’évangélisation ?

Beaucoup de nos contemporains peuvent s’identifier au héros qui ne croit pas, la plupart du temps, par méconnaissance ou indifférence des questions de Dieu. Le témoignage d’une conversion peut ouvrir un chemin de foi possible. C’est par amitié que Dieu se transmet, alors invitez vos ami(e)s !!!

Dans quel cadre organisez-vous cette projection ?

Nous avons le soutien du Curé de la Paroisse de Saint-Germain-en-Laye qui invite largement ses paroissiens ! Cela permet de faire plusieurs centaines d’entrée en une séance ce qui rentabilise et donc crédibilise notre démarche auprès du cinéma.

Vous organisez des projections avec Saje. Comment ça se passe ? Est-ce simple ?

Grace à SAJE nous avons l’opportunité de proposer des films qui parlent de la foi, qui peuvent provoquer un retournement, l’amorce d’un chemin, une étincelle. Notre démarche auprès du cinéma avait été initialisée pour la projection du film “M et le 3ème secret” de Pierre Barnérias qui avait eu beaucoup de succès. C’est ce qui nous a lancé et a permis de proposer “Les pépites”.

C’est simple : on se met d’accord sur la date avec le curé de la paroisse, on appelle le cinéma, on se met d’accord, le film est mentionné dans le livret hebdo, lors des annonces dominicales, par mail, et mail relayé par SAJE, c’est tout !  SAJE peut vous introduire auprès de la direction du cinéma si vous ne la connaissez pas encore. C’est grâce à SAJE que nous allons bénéficier d’une avant-première, SAJE a pris les devant !

Qu’attendez-vous de l’avant-première à Saint Germain en Laye ?

Ni plus ni moins que la volonté de Dieu soit faite en touchant les âmes qu’il décidera de toucher ce jour là … A nous de prier et nous motiver afin de les lui amener !!!

Organiser une projection ?

Pour organiser une séance de cinéma près de chez vous il vous suffit de contacter l’équipe de SAJE qui vous accompagne pas à pas.

Contact : Mathilde Barbieux –  01 58 10 75 15

communication@sajeprod.com

http://www.sajedistribution.com/projection-de-groupe.html

https://tousenmission.com/experience/organiser-une-seance-de-cinema/

Articles récents

[VIDÉO] À la recherche de la vérité. Témoignage de Théo

“Je t’aime quand même !” Théo est parti au bout du monde en quête de la vérité. C’est en Chine ...

Deux forums mettent feu à l’hiver

 Le week-end du 17 et 18 février, de nombreux jeunes se sont réunis à Paray-le-Monial et à Banneux pour leurs ...

Pâques avec l’Emmanuel à Rome, Paray, Altötting ou L’Ile Bouchard

Comment allez-vous célébrer Pâques ? La Communauté de l’Emmanuel organise des Triduum pascaux dans les sanctuaires qui lui sont confiés. ...

Alagados, ordinations, Marienthal – nouvelles de la communauté

Quelques pépites de ce que les membres de la Communauté de l’Emmanuel ont vécu ces derniers temps tout autours du ...

Un message de Pierre Goursat pour le Carême

Le carême est l’occasion de prendre de bonnes résolutions pour avancer dans notre relation d’amitié avec Dieu. Mais comment durer ...

[VIDÉO] “Vivre avec les pauvres nous évangélise” – Enseignement d’Etienne Villemain

“Vivre avec les pauvres ça nous évangélise” – Étienne Villemain a lancé avec Martin des colocations avec les personnes de ...

FAIRE UN DON DONNER