Solidarité Covid-19 – retours de l’Afrique

En avril dernier nous avions lancé une collecte de solidarité pour répondre aux situations d’urgence qui nous étaient remontées de frères et soeurs durement touchés par la crise du Covid19.
Grâce à vous, nous avons collecté près de 30.000€ et cet argent nous a déjà permis d’aider de nombreuses personnes, dans une dizaine de pays. Merci infiniment.

Comme le reste du monde, les gouvernements en Afrique ont dû prendre en urgence des mesures drastiques pour protéger les populations contre une éventuelle diffusion de l’épidémie du coronavirus.

Ces mesures extrêmement strictes et contraignantes de fermeture des frontières et de confinement, même si celui-ci reste parfois un peu aléatoire compte tenu des conditions de vie très précaires habituelles des habitants, ont, sans doute, contribué à limiter la diffusion de l’épidémie dans les pays d’Afrique tropicale et à empêcher une crise sanitaire massive.

Mais en revanche elles ont d’autres conséquences dramatiques sur la vie quotidienne de millions de personnes qui pour nombre d’entre elles vivent au jour le jour, tentant de gagner quotidiennement ce qui leur permettra de subvenir à leurs besoins les plus fondamentaux, c’est-à-dire de se loger et de se nourrir.

Aussi pour beaucoup, se retrouver soudainement confiné chez soi a eu comme conséquence immédiate la perte de tous revenus et l’impossibilité de subvenir à ces besoins. Dans ces conditions, grâce à votre soutien, la communauté de l’Emmanuel a pu envoyer une première aide d’urgence à ses membres les plus défavorisés, au Congo Brazzaville, au Gabon, en Guinée, en Ouganda, ou en RDC et participer ainsi au soutien des populations en détresse.

Cette aide a pu être acheminée rapidement sur place et a eu des résultats immédiats.

Voici quelques retours que nous avons reçus des personnes qui ont pu bénéficier de cette aide et qui illustrent bien la manne providentielle qu’elle a constituée, comme nous en témoignent certains responsables locaux.

« Cette aide a évidemment résolu beaucoup de problèmes. Entre autres, des difficultés de paiement de loyer pour un certain nombre de familles, dont une était déjà menacée d’être mise dehors par le bailleur. La famille en question nous a partagé que l’aide tombait à pic et correspondait tout juste à ce dont ils avaient besoin pour résoudre leurs problèmes de loyer.

Dans une autre famille, l’aide a permis de faire soigner correctement un enfant malade (âgé de 6 mois). Un jeune frère et une mère de famille qui étaient aussi malades ont pu se faire soigner correctement grâce à cette aide (payer la consultation et acheter les médicaments).

Voici une partie d’un message WhatsApp reçu d’un autre frère après réception de l’aide : “Bonjour frère, j’ai reçu le message ce matin d’une somme de … , je ne sais pas si c’est de la Communauté, s’il en est ainsi , soyez en sincèrement remercié et béni, vous ne savez pas combien des âmes ont été sauvées, puisse le seigneur vous en retourner au centuple pour le fait d’avoir pensé à nous …” 

C’est clair que ces bénédictions ne nous étaient pas adressées à nous qui n’avons été que des intermédiaires, mais aux donateurs.

Un grand merci donc à tous les donateurs, au nom des frères et sœurs de Province. Qu’ils soient bénis! »  (de RDC)


« Je vous remercie beaucoup pour l’aide que nous avons eue. Au début du mois d’avril on a prié avec ma fille pour que Dieu nous envoie quelqu’un qui va nous aider à payer le loyer comme je n’avais plus de salaire à cause du confinement et après la prière notre responsable me téléphone pour me dire que puisque tu n’as plus de salaire, la Communauté va t’envoyer quelque chose. Alors je dis à ma fille : le Seigneur nous a exaucés. 

Merci car j’ai pu payer le loyer et nous nourrir avec ma fille. Jésus est bon il m’a épargné de dette. Là où je travaille, si tu n’as pas travaillé, on ne te paye pas. » (du Congo)


« Cette aide va permettre à l’une des sœurs de payer son loyer et de manger.  La semaine dernière on lui a fait un plein de nourriture car elle ne pouvait plus… Cette sœur habite seule dans une chambre qu’elle loue. Contrairement à la culture locale, elle a fait le choix d’habiter seule, de ne pas avoir d’enfant hors mariage et pour cela, de ne pas dépendre de sa famille ni culturellement, ni financièrement.  Ce n’est pas facile pour elle car la pression sociale et familiale est lourde ici. Elle nous a témoigné lors du parcours anthropologique à quel point c’était difficile de subir tout cela. La prière l’aide beaucoup. Ici à Libreville ou encore à Port-Gentil, la vie est très chère » (du Gabon)


« Depuis de le début du confinement, il y a 6 frères qui ont des difficultés de survie. 3 sont des Congolais réfugiés, dont l’un qui a aussi une souffrance physique suite à une hernie discale. Il y a aussi 3 Ougandais, dont deux parents seuls et un célibataire qui vivaient de petits services mais ne peuvent pas travailler pour le moment. Les autres frères ont essayé de les aider au début mais ils ne peuvent pas continuer ainsi car ils ont aussi leurs difficultés. Ces frères ont besoin de payer le loyer et la nourriture. » (de l’Ouganda)


« Nous avons servi 30 jeunes et 7 familles en 1 sac de farine de maïs, 1 à 2 sachet de riz et de haricot selon le besoin et la grandeur de la famille nécessiteuse, un sachet de sucre et 1 à 2 bidons d’huile selon la grandeur et le besoin de la famille. Après avoir distribué les vivres a toutes les personnes les plus nécessiteuses, et vu les besoins en assistance qui ne faisaient que s’accroître, nous sommes restés en main avec 255 dollars et en avons achetés 150 Kg de sucre et un carton de thé pour distribuer aux autres familles communautaires en difficulté.  

Nous avons donc distribué à toutes les autres familles de la communauté 1 sachet de sucre et 1 boîte de thé. Certaines ont aussi reçu 1 bidon d’huile, un sachet de riz ou un sachet de haricot selon le cas.  Ainsi tous les nécessiteux ont été pris en compte et satisfaits par ce geste de solidarité de la Communauté internationale.  Nous avons donc réussi à assister en vivres 30 jeunes et 30 familles membres et amis de la communauté de l’Emmanuel de Kinshasa pendant cette période de confinement.

Encore une fois merci pour ce don. » (RDC Kinshasa)


Sans vous, sans l’aide que nous avons pu apporter grâce à vos dons, ces personnes n’auraient pour certaines pas pu survivre, ou en tout cas dans des conditions vraiment dramatiques. Soyez donc remerciés de votre générosité qui a permis de manière très concrète à ces frères et sœurs de manger et de garder un toit, de conserver un peu de leur dignité d’enfants de Dieu.

 

Soyez sûrs qu’ils vous en sont très reconnaissants.

Nous suivons de près l’évolution de la situation et même si nous craignons des conséquences économiques à grande échelle pour l’ensemble de ces pays, nous espérons qu’un déconfinement prochain permettra la reprise d’une petite activité quotidienne qui pour ces frères et sœurs particulièrement vulnérables, signifiera le retour d’un petit peu de revenus.

C’est une intention de prière que nous vous confions. Encore merci pour votre générosité et votre soutien.

Pierre-François et Christine Graffin,
DMZ pour l’Afrique

Pour le soutien de solidarité à nos frères et sœurs en difficulté,
merci de verser vos dons sur le compte suivant : 

The Emmanuel Community
SG PARIS 16EME (03383)
45 AV KLEBER
75116 PARIS

IBAN FR76 3000 3038 9800 0372 8653 780         BIC SOGEFRPP

Avec la mention « Solidarité Covid ». 
Ces dons ne feront pas l’objet d’une déduction fiscale.

A lire aussi

Retour à Dieu de Michael Lonsdale

Familier de la Communauté de l’Emmanuel, l’acteur Michael Lonsdale est retourné vers le Père lundi 23 septembre 2020 à l’âge de 89 ans. Témoignage : Comment définir la relation de Michael Lonsdale avec la Communauté de l’Emmanuel ? Je me

Petits héros de la planète, défi 10 : donner un vêtement

A l’occasion de l’année consacrée à l’encyclique Laudato si’ du pape François nous vous partageons un premier défi à destination des plus jeunes tiré du livre Petits héros de la planète. Alexis et Adeline Voizard qui en sont les auteurs

SESSION DE L'EMMANUEL 2020