National Gathering – Rencontre annuelle de la Communauté aux USA

Rencontre annuelle de la Communauté aux Etats-Unis, sur les hauteurs de San José (Californie), du 20 au 22 septembre 2019 –National Gathering ’19-Sep.

La rencontre annuelle de la Communauté de l’Emmanuel des USA s’est tenue sur les hauteurs de San José, en Californie, au carrefour des Séquoïas millénaires et de la Silicon Valley.

Une des caractéristiques de la Communauté aux USA est sa dispersion sur le territoire : Miami, Houston, Boston, Detroit, Minneapolis, New-York, Newark, de la capitale fédérale, Washington DC, la Californie… difficile pour les frères et sœurs de se réunir en grand nombre lors des rencontres communautaires mensuelles. Le National Gathering figure donc dans les priorités de l’agenda annuel.

Cette année, nous avons eu la joie de profiter de la première visite express de Michel-Bernard et de son épouse sur le sol nord-américain. Arrivés le vendredi après-midi, de Paris, ils en repartaient dès le dimanche soir ! Quelle joie de vivre ensemble les démarches d’entrée en étape d’accueil et discernement, un premier engagement d’une jeune sœur débordant de zèle missionnaire, et les renouvellements d’engagements pour les autres.

Michel-Bernard nous a enseigné à partir des paroles de Pierre Goursat. Lorsque Pierre nous parle, le feu prend ! Et ça tombait bien car le feu était au programme de tout le week-end : des louanges nous invitant à brûler, à accueillir le feu de l’Esprit-Saint, à devenir lumière pour le monde; une veillée autour d’un feu de camp; le thème du brasero repris dans l’homélie du dimanche matin : pas besoin d’y mettre de grandes bûches qui ne se consumeront qu’en partie; soyons petits et pauvres, laissons-nous approcher du foyer, et nous nous embraserons… le feu n’en sera que plus fort, plus chaud ! Ce feu, c’est aussi celui de St Matthieu, saisi par l’appel du Christ et qui se lève immédiatement pour le suivre, comme nous le rappelait l’homélie du 1er jour.

Samedi, Paul et Camille Leblond, les nouveaux responsables USA, nous avaient bien préparés en nous invitant à reprendre une petite décision (carnet à paroles, carnet de sanctification, petits sacrifices d’amour, etc.), déjà dans cette optique de brûler. Puis il nous a été rappelé que nous échouons souvent à devenir de grands poètes, de même que de grands saints…, et pour la même raison : nous voulons y arriver par nous-mêmes, par nos propres forces ! Laissons-nous donc saisir par l’Esprit-Saint, le grand acteur de l’Évangélisation.

Le soleil et la chaleur étaient au rendez-vous…. Extérieurement, mais aussi au plus profond des cœurs de chacun… les hugs de départ en étaient un témoignage éloquent ! Rendez-vous est pris pour l’automne 2020.