Mission jeunes : Tu nous as choisis pour servir en Ta présence

Louis et Caroline Baraton, ont accepté en septembre dernier la responsabilité des Jeunes pour la France avec une équipe complètement renouvelée.
Ils nous présentent leur mission.

L’équipe Emmanuel Jeunes a été renouvelée et étoffée, pouvez-vous nous la présenter ?

Nous avons accepté début septembre d’être responsables des jeunes pour la France. C’est une joie pour nous, après 2 années auprès des jeunes de Nantes, d’élargir nos cœurs pour nous mettre au service des 350 jeunes qui cheminent dans la Communauté, de leurs missions, de leurs projets de compassion et d’évangélisation mais aussi de leur énergie, de leur créativité, de leur soif de Dieu! 

Nous avons la chance de partager cette mission avec Nathanaël Garric, vicaire à Notre-Dame de l’Arc à Aix-en-Provence, qui participe à cette mission depuis 3 ans et avec Samuel Kron, jeune ingénieur de 25 ans qui a accepté d’être chargé de mission auprès des jeunes pour 3 ans. Il travaille à la Domus ce qui lui permet d’être efficacement en lien avec les autres missions de la Communauté.

Notre bureau s’est élargi avec Anne Drevon, sœur consacrée, avec qui nous partageons nos questions sur les charismes et 6 jeunes : Alix, déléguée vocations, Marguerite, responsable du Pôle jeunes de Lyon, Hermine et Louis-Marie, responsables du Pôle jeunes de Rennes et couple référent pour le forum d’hiver, Jean-David pour la communication et Etienne, responsable forum des jeunes 2021.

La Communauté a fait le choix de travailler plus particulièrement sur l’ESM et Emmanuel Campus. Que devient l’ESM Paray ? Pouvez-vous nous en dire plus sur Emmanuel Campus ?

En fin d’année dernière, plusieurs ESM se sont remises en question, l’ESM Paray a fermé ses portes pour un an, d’autres ont proposé des années missionnaires différentes du projet initial.

Nous constatons une évolution des jeunes, un besoin d’être mis en responsabilité plus précoce, un rapport au temps et à l’espace modifié par l’accès facile à internet, des relations aux autres parfois modifiées par les réseaux sociaux… La Communauté a donc souhaité prendre le temps de réfléchir à un nouveau projet proposant aux jeunes une année qui corresponde à ces nouveaux besoins. 

Parallèlement, l’an dernier, s’est lancée une année missionnaire appelée Emmanuel Campus. A Aix-en-Provence, 4 jeunes, avec Nathanaël, Emmanuel et Juliette de Sauveboeuf qui accompagnent le projet à distance et quelques frères et sœurs en local ont vécu une année au sein du Campus. Ils ont prié, étudié mais aussi rencontré, invité, partagé avec les étudiants d’Aix tout au long de l’année, notamment par des missions de rue plusieurs fois par semaine. L’alternance de temps de formation plus théorique et de temps sur le terrain permet à la mission de s’appuyer sur des bases solides et à la formation de s’incarner au quotidien. Cette année, Emmanuel Campus s’est lancé également à Saint-Quentin-en-Yvelines et 9 jeunes au total y vivent la mission. On se réjouit de voir le feu que portent les jeunes qui en sortent et leur rayonnement sur les jeunes de la Communauté.

Vous avez rassemblé récemment les jeunes de la Communauté à Paray. Pouvez-vous nous en dire plus sur cette rencontre ? Quels enjeux voyez-vous pour l’année ou les années à venir ?

Chaque année les jeunes en responsabilité dans la Communauté se rassemblent au Comité Jeunes pour prier et se former à la Pastorale. Cette année, après une année plus difficile à cause du confinement et de l’annulation du forum des jeunes, nous y avons invité tous les jeunes qui cheminent dans la Communauté: regardants, EAD, engagés.

Ils étaient 160 jeunes réunis à Paray, quelques jours avant que ne soit annoncé ce nouveau confinement et nous remercions le Seigneur de nous avoir permis de vivre cette rencontre !

Nous avions retenu comme thème : « Nous Te rendons grâce car Tu nous as choisis pour servir en Ta présence« . Certains ont pu se former sur la manière de SERVIR en Communauté par un parcours pastoral, d’autres sur la manière de redécouvrir la PRÉSENCE de Dieu dans le monde par un travail sur Fratelli Tutti. Nous avons aussi eu la chance d’avoir un beau témoignage de Martine Catta qui a redit aux jeunes comment Pierre accueillait les jeunes et comptait sur eux. Elle nous a redit aussi que nous étions frères et sœurs pour pouvoir porter du fruit ensemble.

Voilà sans doute le plus beau cadeau de cette rencontre: redécouvrir cette Communion !

Ce que nous souhaitons pour chaque jeune est qu’il s’attache toujours plus au Seigneur pour être saint et que chacun découvre où le Seigneur l’appelle, lui personnellement. Que chacun se sente appelé à aller plus loin dans le don de lui-même et que chacun devienne aussi un instrument par lequel Dieu pourra appeler chacun des jeunes rencontrés dans la mission pour faire un pas de plus dans la Foi, où qu’il en soit.

 

Comment en Communauté pouvons-nous mieux accueillir et faire grandir les jeunes ?

Nous oublions parfois que nous avons été jeunes nous aussi et quelles étaient alors nos aspirations ! Nous admirons chez les jeunes de la Communauté leur énergie, leur créativité et leur enthousiasme mais aussi leur intériorité si riche, leur soif d’absolu et de vérité. La pastorale des jeunes que la Communauté a soutenu depuis plusieurs années et qui nous permet aujourd’hui de voir ces jeunes prêts à se donner pour la mission nous a appris que les jeunes ont besoin d’être entre eux pour grandir ensemble et servir ensemble. Nous savons que cela peut être frustrant car on a tous envie de profiter de leur feu mais nous devons respecter ce besoin propre à cet âge de la vie. Nous devons nous réjouir du dynamisme des groupes de prière jeunes, des forums, du nombre croissant de jeunes qui s’engagent et entrent en EAD. Nous pouvons sûrement nous laisser bousculer par leurs initiatives pour la compassion et l’évangélisation qui peuvent nous donner des idées neuves ! Réjouissons-nous aussi d’accueillir dans nos provinces des jeunes devenus « moins jeunes » ! Dans leurs pôles jeunes, ils vivent pleinement des grâces de la Communauté et la Communion des états de vie grâce aux prêtres, sœurs consacrées et couples qui les accompagnent.

Les jeunes sont capables de porter de grands projets et les fruits seront d’autant plus grands qu’ils seront en mission ensemble.

Dans l’exhortation apostolique « Christus Vivit« , le Pape François nous invite à « abandonner les schémas rigides et nous ouvrir à l’écoute disponible et attentive des jeunes pour leur permettre d’apporter quelque chose à la communauté, en l’aidant à percevoir des sensibilités nouvelles et à se poser des question inédites« 

Nous confions cette mission à vos prières et prions pour que chacun d’entre nous, et nous les premiers, nous laissions bousculer par les jeunes !

 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Partager sur facebook
Je partage
sur Facebook
Partager sur whatsapp
J'envoie
via Whatsapp
Partager sur email
Je transmets
par mail

A lire aussi

Conversion de saint Paul : Dieu aime l’imparfait

La fête de la conversion de saint Paul est l’occasion de vous offrir une méditation sur cette figure étonnante du Nouveau Testament. Voici donc un extrait d’un livre du Père Alek Zwitter à propos de saint Paul, livre qui n’est

EMMANUEL PLAY

Directs, replays, parcours de formation...