[TÉMOIGNAGES] L’année de discernement Saint Joseph en visite à Paris

A l’occasion de la visite de la maison Saint Joseph à Paris, des jeunes de cette année de discernement située à Namur nous ont partagé leur témoignage.

Les jeunes ont assité à la messe à la Domus, le centre de l’Emmanuel à Paris

L’année Saint-Joseph est un temps pour se mettre à l’écoute de Dieu pour ceux qui se posent la question du sacerdoce. Année de fondation spirituelle elle accompagne des jeunes hommes dans leur discernement. Ils recevront les moyens pour discerner leur vocation sacerdotale dans un climat de prière et de formation. L’année Saint-Joseph propose une formation humaine spirituelle, intellectuelle et communautaire ainsi qu’un double discernement : celui du sacerdoce et de l’appel au sein de la Communauté de l’Emmanuel.

C’est une année de discernement de la vocation sacerdotale. Son but est de conduire le candidat à une relation plus intime avec Dieu et à une meilleure connaissance de lui-même. Car la vocation se reçoit et se vérifie dans un dialogue intime et ineffable avec Dieu. Elle demande une réponse libre qui suppose une connaissance suffisamment réaliste de soi.

James (Australie)

Je viens d’une famille ou mes parents sont pratiquants et dans la Communauté de l’Emmanuel. J’ai toujours été dans l’Église, mais quand j’avais 16 ans, j’ai eu un moment très fort de conversion. J’étais dans une retraite devant le Saint Sacrement, et j’ai écrit sur une feuille, « Dieu m’aime, c’est la seule chose qui est importante. » Et tout de suite la réalité de cette phrase m’a touchée profondément, j’ai commencé à pleurer avec joie et une incroyable paix. J’ai pleuré pendant 2 heures, et je suis allé me confesser et je me suis dit : « Toutes les choses que j’ai appris de l’école, de mes parents, c’est tout vrai, Dieu il est là, il est avec moi, et il m’aime. » Et de ce moment-là, j’ai commencé à cheminer dans ma foi de plus en plus. A la fin de l’école je suis parti étudier, et j’avais toujours la question de ma vocation. Et puis à la fin de la première année d’études, j’ai décidé que je voulais discerner plus ma vocation, puisque j’étais déjà dans la Communauté, j’ai décidé de venir à Namur.

Temps de prière à la Chapelle
Les jeunes se préparent à la Messe

Philip (Autriche)

L’année m’aide à aborder la question de la vocation. Je veux discerner ma vocation : « Qu’est-ce que Dieu veut pour ma vie ? » Et avant cette année c’était très difficile d’écouter Dieu dans le temps normal et de trouver du temps pour prier. Maintenant, dans cette année j’ai beaucoup de temps pour prier, pour réfléchir pour lire de la littérature spirituelle. Et aussi pour lire la Parole de Dieu qui m’aide à dire ce qu’est mon désir et le chemin que Dieu veut de moi.

Les jeunes ont suivi des présentations de chacune des œuvres de la Communauté de l’Emmanuel

Andreas (Allemagne)

J’ai choisi de faire l’année Saint Joseph car depuis le début que je commence à connaître la Communauté de l’Emmanuel, Dieu m’attire de plus en plus à son Cœur. Notamment par des enseignements de théologie du corps pendant mon adolescence. J’ai aussi rencontré beaucoup de familles, beaucoup de prêtres et ça m’a fait poser des questions. « Quelle est vraiment ma vocation ? » Et après quelque travail, quelque formation, quelques apprentissage et études, c’était l’étape logique de faire maintenant cette année pour discerner plus concrètement.


Une question sur l’année Saint Joseph ? Envoyez un message à :


Père Matthieu Rougée

Accueil des vocations – prêtres

Accueil des vocations sacerdotales dans la Communauté de l'Emmanuel.
Tu cherches à vivre une authentique vie chrétienne et comme homme, ...


Pour aller plus loin


Les propositions de la Communauté de l’Emmanuel autour de la vocation