[Vidéo] A Velehrad, une retraite sous le signe de la communion

La retraite de fraternité de République Tchèque a reçu la visite du nouveau modérateur de la Communauté de l’Emmanuel. Une rencontre internationale sous le signe de la communion.

Du 31 octobre au 3 novembre, une rencontre de la fraternité de Jésus rassemblait les frères et sœurs d’Autriche, d’une partie d’Allemagne, de Pologne, de Slovaquie et de la République tchèque. Pour la première fois sont venus aussi les frères d’Ukraine, ce qui fut une grande joie. Le nouveau modérateur de la communauté, Michel-Bernard de Vregille, et son épouse Catherine, ont également assisté à la rencontre.

La rencontre avait lieu dans le village pittoresque de Velehrad, dans la région de la Moravie en République tchèque – à l’endroit où avaient autrefois travaillé saints Cyrille et Méthode, proclamant le Christ et apportant aux peuples locaux la joyeuse nouvelle de l’Évangile dans leur propre langue. À ce lieu, nous avons ensemble médité sur le communio – la communion que Dieu vit dans la Trinité et que nous sommes également invités à vivre dans notre communauté. Le Seigneur nous invite à vivre ce communio entre nous et à l’apporter dans le monde à ceux à qui Il nous appelle.

La spécificité de cette rencontre – et c’est d’ailleurs la spécificité de toute la zone d’Europe – est que chaque pays parle sa propre langue et qu’il est donc assez difficile de trouver une langue commune. À Velehrad, il y avait des frères et sœurs parlant sept langues maternelles différentes. La compréhension était donc parfois un peu chaotique et nous ne pouvions souvent écouter les enseignements que par l’intermédiaire de l’interprète. Nous avons cependant vécu une belle expérience que le Seigneur est présent même dans cette pauvreté. A travers cet obstacle, il nous enseignait à se recevoir dans la simplicité; et malgré la barrière de la parole, il parlait à chacun de nous et faisait de nous vraiment des frères et sœurs. C’était souvent par cette pauvreté qu’Il nous faisait grandir dans l’amour fraternel et dans la communio.

Le 2 novembre, Michel-Bernard a accueilli  les engagements des sœurs consacrées – le premier engagement de Maria d’Allemagne et Marie de la République tchèque, et l’engagement définitif d’Anna de la Pologne. Cette  belle célébration pendant laquelle les sœurs se sont données au Seigneur « pour le service de l’Église et l’évangélisation du monde » a eu lieu à la basilique de l’Assomption de la Vierge Marie et de saints Cyrille et Méthode, le lieu où, d’après la tradition, saints Cyrille et Méthode, servants de Dieu par toute leur vie, proclamaient le Christ dans la langue du peuple.

Ce fut également une grande joie d’accompagner nos frères et sœurs pendant leur premières démarches dans la fraternité de Jésus, et d’autres pendant le démarche de la consécration. Nous avions aussi l’occasion de prier pour chaque pays présent – comme l’expression de l’amour fraternel et du communio entre nous, nous avons demandé la bénédiction pour les frères des autres pays, pour la Communauté et l’Église chez eux, pour de nouvelles vocations, et pour la bénédiction pour tout leur pays.

La rencontre à Velehrad était pour nous un temps qui nous a permis de puiser la paix du Seigneur. C’était un temps qui nous a encouragés et invités à mieux connaitre Dieu-Emmanuel et à l’apporter par toute notre vie à ceux à qui Il nous envoie.