» […] Prêtre de la communauté de l’Emmanuel, à Autun (Côte-d’Or), le père Francis Manoukian propose de « commencer par le Notre Père, car ces paroles portent notre intention : nous sommes là pour Dieu, prêts à accueillir sa volonté, à l’école du Christ ». L’esprit humain étant tourné vers l’action, entrer dans l’intériorité exige quelques arrangements extérieurs (trouver un calme, éteindre son téléphone) et une juste attention au corps. […]  »