JOURNÉES DE BIOÉTHIQUE 2018

Homme, où es-tu ?

Père Olivier Bonnewijn
Nantes

Au cœur de l’anthropologie « gender »

« Gender, qui es-tu ? Que dis-tu de toi-même ? Quel est le secret de la fascination que tu exerces aujourd’hui sur nos sociétés occidentales ? Dans quels territoires nous déplaces-tu ? A quel nomadisme de l’identité nous assignes-tu ? Quelles ressources insoupçonnées l’anthropologie judéo-chrétienne offre-t-elle pour répondre de l’intérieur à ta quête sans fin ? »

Olivier Bonnewijn est prêtre de l’archidiocèse de Malines-Bruxelles et membre de la communauté de l’Emmanuel. Après une maîtrise en philosophie de l’Université Catholique de Louvain et un doctorat en théologie de l’Institut Jean-Paul II pour le mariage et la famille à Rome, il enseigne la théologie à la faculté jésuite de Bruxelles (IET). Il est président de l’Institut universitaire Pierre Goursat (IUPG). Il a publié plusieurs ouvrages d’éthique et de littérature pour enfants.

Thibaud Collin
Nantes

 Thibaud Collin est né en 1968, marié et père de quatre enfants. Agrégé de philosophie, il enseigne en classes préparatoires au Collège Stanislas (Paris)

Thibaud Collin (questions/réponses)

Sophia Kuby
Lille

Comment parler, écouter et dialoguer avec le monde politique ?

Sophia Kuby donne quelques idées sur la manière dont l’éthique est présente, ou pas, dans les grands débats politiques actuels. Elle montre aussi comment ceux qui pensent avoir une éthique, par exemple les chrétiens, peuvent nourrir le débat social et politique actuel.

Membre de la Communauté de l’Emmanuel, Sophia Kuby est née en Bavière en 1981. Philosophe de formation, elle vit aujourd’hui à Vienne où elle exerce d’importante responsabilités pour ADF International, une ONG qui apporte une perspective chrétienne sur les grandes questions sociétales. Ayant travaillé neuf ans a Bruxelles auprès des institutions de l’UE, elle nous apportera ses connaissances du monde politique européen et international. Sa conférence portera sur la question de la place de l’éthique dans la politique et du rôle des Chrétiens dans la société actuelle.

Pierre-Yves Gomez - Olivier Tredan
Lyon

Pierre-Yves GOMEZ est économiste et docteur en gestion. Professeur de management stratégique à l’EM Lyon, il a fondé les parcours Zachée pour rendre plus accessible et concrète la doctrine sociale de l’Eglise. Ses recherches portent sur la place de l’homme dans l’économie et le travail.
Olivier TREDAN est médecin oncologue, chercheur en cancérologie dans le domaine des cancers gynécologiques, de l’immunologie et de la médecine moléculaire particulièrement intéressé par les aspects éthiques de la médecine génomique et de la fin de vie.

Questions / Réponses

 

 

JOURNÉES DE BIOÉTHIQUE 2017

Le corps, instrument de nos désirs ?

Père Tanguy-Marie Pouliquen
Angers

La pression des nouvelles technologies conduit les hommes à être fascinés devant tant de progrès, apparemment sans contestation possible. Illusion ? La réalité n’est-elle pas inverse ? En quoi un progrès dit culturel peut conduire à une régression éthique ? Le corps de l’homme peut-il être réparé ou amélioré indéfiniment ?  D’où notre question : jusqu’où faut-il augmenter l’homme ? Cette conférence donnera des repères pour que chaque personne puisse construire intégralement sa vie et répondre de façon authentique à une attente légitime d’augmentation.

Aude Mirkovic
Grenoble

Indisponibilité du corps ou libre disposition de soi?
Le droit protège la personne en son corps, contre autrui mais aussi contre elle-même et le principe d’indisponibilité du corps humain limite la marge de manœuvre de la personne sur son corps. Cette protection de la personne, malgré elle et parfois contre sa volonté est-elle pertinente dans une société qui revendique une libre disposition de soi toujours plus étendue ? Le consentement pourrait-il devenir le seul critère de l’éthique ? Au contraire, les limites apportées par la société à la libre disposition de soi sont-elles légitimes et, si oui, comment les déterminer?
Autant de questions que la nature sociale de l’homme, dont découle la vie en société, invite à résoudre: l’indisponibilité du corps humain est-elle donc protectrice, ou liberticide ?

Sophie Lutz
Paris

Comment porter un regard juste sur le corps ? Suis-je libre de faire ce que je veux de mon corps ? Mon corps m’appartient-il ? Le corps est-il une limite, ou le champ de tous les possibles ? Enveloppe de contraintes ou lieu d’expérimentation ? Comment comprendre qu’il soit à la fois facteur de plaisir et porteur de souffrance ? Que me dit-il de mon identité ? Le corps peut-il être objet de progrès ?

Revue d'actualité bioéthique


Blanche Streb
Alliance Vita
Directrice de la Recherche et de la Formation

JOURNÉES DE BIOÉTHIQUE 2016

Discerner et agir, en vue du bien de tous.

Pierre-Yves Gomez - L'économie, une contrainte ?

Olivier Bonnewijn - Savoir prendre une décision

Mgr Olivier de Germay - Agir en vérité dans la miséricorde.

Roseline de Romanet - Fuir la mort, pourquoi se compliquer la vie ?