Les foyers de l’Emmanuel, une aventure humaine et spirituelle

Comment gérer le début des études quand on est étudiant ou parent ? Les foyers de l’Emmanuel recrutent chaque année des dizaines de jeunes qui veulent vivre une aventure humaine et spirituelle pour grandir avec le Christ. En perspective de la rentrée prochaine, précisions d’Alexis et Suzon Philippin, responsables d’un foyer.

Parmi les nombreuses propositions de logement pour les jeunes, quel est le projet spécifique des foyers de l’Emmanuel ?

Nous voulons proposer à chaque jeune qui en a le désir des temps forts spirituels et une aventure humaine… en plus de sa vie étudiante, car le premier devoir d’état des jeunes dans les foyers c’est de réussir leur année universitaire.

On se rend compte que statistiquement le passage entre le secondaire et le supérieur provoque chez beaucoup de jeunes un abandon de la foi poussé par le changement de cadre, l’éloignement de la famille, l’arrivée de nouveaux amis… Et puis la proposition de la foi dans le supérieur n’est plus la même que dans le secondaire. Il y a certes des aumôneries, mais qui sont parfois légères. L’idée c’est de faire cette proposition à des étudiants de pouvoir continuer à avoir une vie spirituelle, d’avoir une vie fraternelle et humaine qui soit riche et ancrée.

A qui s’adresse votre proposition ?

Ce sont des jeunes qui sont en recherche d’approfondir leur chemin de sainteté et qui veulent faire l’expérience de la vie en communauté, de la vie fraternelle, avec un plus petit nombre, avec des temps de prière un peu plus réguliers, un peu plus intenses. Ça s’adresse vraiment à ceux qui ont un désir spirituel et un désir communautaire. Mais on ne recrute pas que des jeunes fervents dans leur foi., les foyers ont une dimension missionnaire. Ce sont aussi des jeunes qui se posent des questions et on envie de vivre l’aventure. Ils s’engagent à être présents aux temps obligatoires du foyer, mais ils ne sont pas obligés d’aller à la messe tous les jours.

Découvrez les 6 foyers de l’Emmanuel :

 

La Roche sur Yon

Nantes

Rennes (garçons)

Saint-Etienne

Louvain-la-Neuve

Angers

Que proposent les foyers concrètement au quotidien ?

Dans tous les foyers on retrouve un temps de prière proposé par jour, et une soirée imposée par semaine ou toutes les 2 semaines, qui sera souvent constituée d’un enseignement, et d’un temps convivial avec des questions-réponses.

Souvent les jeunes qu’on recrute sortent du bac, et ils nous disent « j’ai été éduqué dans la foi chrétienne et là je suis dans une période difficile », ça correspond à l’âge de ce qu’on appelle l’adolescence spirituelle. On aime bien dire que les jeunes font avec notre aide et accompagnement le passage de la foi d’adolescent à la foi d’adultes. Pour certains c’est dans la continuité avec ce qu’ils vivent, pour d’autres c’est un approfondissement, pour d’autres encore c’est le début d’un chemin.

Une jeune me disais, « quand on a fait cette première soirée de prière en début d’année, de voir tel autre très fervent et tel autre prier avec une très grande intériorité, ça m’a vraiment émue et je me suis dit : ouais, c’est vrai que j’y crois. Mais c’est beau de le voir comme ça »

Ce qui est beau aussi, c’est qu’on les voit s’édifier les uns les autres tout au long de l’année à travers les différentes activités qui sont proposées, et aussi être encore plus demandeurs, aller voir ensemble en groupe prendre des temps de prière à la chapelle… Et puis de retrouver nos étudiants en 2ème année et voir tout le chemin qu’ils ont fait.

Je découvre les foyers de l’Emmanuel

Le foyer Sainte Thérèse

Notre foyer ne prend que des 1ère années. Nous comptons 42 étudiants. On est dans l’apprentissage de l’autonomie avec les jeunes. Pour eux comme pour les parents, le foyer c’est une transition en douceur vers l’autonomie.

Tous les matins on a une proposition spirituelle : messe ou louange, un temps de formation par semaine et une messe obligatoire par semaine le vendredi midi (la messe des jeunes de l’ICES) ou tous les membres du foyer sont, et un temps fraternel à passer en équipe par semaine.

L’ICES a confié son aumônerie et la gestion des foyers à la Communauté de l’Emmanuel par l’intermédiaire de l’évêque du lieu et nous ne recrutons que les jeunes de l’ICES. Nous sommes le seul foyer de l’Emmanuel rattaché à une seule université.

Je découvre les foyers de l’Emmanuel