5 pas pour faire grandir nos amitiés et + si affinités, par Pierre Mellot

Amitiés, amours… ce sont des étapes importantes, particulièrement pour les jeunes. A l’occasion de la sortie de son livre Vivre d’amour, petit guide de l’amitié… et +, Pierre Mellot nous donne 5 étapes pour faire grandir ces amitiés si précieuses.


1. S’aimer soi-même

C’est très difficile d’aimer quelqu’un d’autre si on ne commence par par s’aimer soi-même. Quand j’ai peur de manquer que quelque chose, je risque de vouloir le capter chez l’autre plutôt que de lui donner. Donc pour d’aimer moi-même, je dois arrêter de me regarder et de me comparer aux autres, ce qui crée de la jalousie, et entrer dans la bienveillance. Et ça commence avec moi-même, en me réjouissant d’être moi, avec mes qualités et mes défauts.

Démarche : noter les paroles valorisantes, compliments, qualités, remerciements qu’on me donne, et conserver ces paroles de vie comme un trésor.


2. Développer sa capacité de bienveillance

Eleanor Roosevelt disait que “Les grands esprits discutent des idées ; les esprits moyens discutent des événements ; les petits esprits discutent des gens.” Dans ces possibilités, quelle est notre ambition ? C’est incroyable comme l’atmosphère d’un groupe (amis, classe, fac, bureau) peut être alourdie par la critique. On juge les gens, et on s’y habitue. Et on ne se rend même plus compte à quel point ça étouffe la liberté qu’on a entre nous, la simplicité, la joie. C’est une libération incroyable de sortir de cette spirale ou on passe son temps à parler des autres et d’avoir des paroles bienveillantes.

Démarche : prendre l’habitude de couper les discussions et pensées qui tournent à la critique, changer de sujet ou simplement de dire qu’on est pas à l’aise avec la critique des absents.


3. Apprendre à demander des petits pardons

On est tous blessés par des relations, par des amis, par des frères et sœurs, par nos parents… ça peut être des petits riens de la vie de tous les jours. On aura tous dans notre vie, une ou plusieurs très grosses choses à pardonner. C’est important qu’on ne se trimballe pas notre sac de cailloux derrière nous qui petit à petit s’alourdit, jusqu’à nous empêcher d’avancer. C’est pour ça que c’est important d’apprendre à se demander pardon pour des petites choses de la vie de tous les jours. Et apprendre à se demander pardon pour ces petites choses nous rend simples et libres dans nos amitiés, et attentifs aux autres. Ça illumine nos amitiés et nous prépare aux plus gros pardons qu’on aura à donner. Pardonner parfois ça prends du temps, c’est difficile, mais ça sert pour toute la vie.

Démarche : demander des petits pardons explicitement pour des petites choses simples. Commencer par dire l’acte blessant qui a été posé avant de faire la demande explicite de pardon.


4. Agir en vérité

Il y a une zone floue entre les amitiés et les relations amoureuses, parce qu’on a le désir d’aimer et d’être aimés, parce qu’hommes et femmes nous sommes attirés les uns par les autres. On ne fonctionne pas pareil. Ça rend nos amitiés garçons-filles très compliquées, et souvent on se blesse. L’enjeu c’est donc de ne pas se laisser emporter par nos désirs, nos gestes, nos paroles et rester conscients de ce qu’on fait, pour rester dans une vraie amitié.

Démarche : réfléchir dans ma vie à des exemples de situations ou j’ai vu que gars et filles, on ne fonctionnait pas pareil. C’est concret et utile pour mes relations et c’est important pour apprendre à être en vérité.


5. Engager toute sa personne

Comment discerner quand je tombe amoureux ? La question quand on tombe amoureux c’est : « Est-ce que je suis prêt à engager toute ma personne dans une relation avec lui ou avec elle ? » Est ce que mon cœur dit oui, est-ce que ma tête, mon corps, disent oui ? C’est une question qui engage toute ma personne, avec ma volonté, ma liberté, mon affectivité, mes émotions, mes idées, mes projets… est-ce que je suis prêt à y aller tout entier ? Souvent, les différentes parts ne se décident pas au même moment, et pas forcément dans la même direction.

Démarche : prendre le temps de laisser parler toutes les dimensions de ma personne à propos de mon désir : cœur, intelligence, corps et âme.


Vivre d’amour, petit guide de l’amitié… et +, un livre de Pierre Mellot aux Éditions de l’Emmanuel


Un manuel des grandes amitiés pour les 15-25 ans. Des clés simples et lumineuses pour apprendre à s’aimer soi-même, à aimer ses amis de la manière la plus juste, à relever le défi des amitiés filles-garçons, et enfin à vivre une belle relation amoureuse, fondée sur l’amitié.

Sorti le 20 novembre 2018 – 168 pages

Voir le livre sur le site des éditions de l’Emmanuel

Lire un extrait du livre