Consécration des Kids à Marie, Lourdes en Terre Sainte, pèlerinage orthodoxe en Albanie – nouvelles de la Communauté

Nouvelles des membres de l’Emmanuel : cette semaine, découvrez la neuvaine des 6-11 ans pour se consacrer à Marie, le périple de la statue de Notre Dame de Lourdes jusqu’en Terre Sainte et le pèlerinage œcuménique entre catholiques et orthodoxes en Albanie.

Ô Marie, tout à toi, 9 jours pour se consacrer à Marie avec Emmanuel Kids.

La Communauté de l’Emmanuel qui vit en ce moment une année mariale, n’a pas oublié les enfants de 6 à 11 ans. Avec Emmanuel Kids, elle leur propose une neuvaine pour clôturer cette année mariale, en se consacrant à Marie en famille.

Chaque jour, la neuvaine aborde un thème précis. On donne une partie de notre vie qui nous appartient et qu’on consacre à Marie. Puis détaillant ce qu’on donne, on identifie ce qu’on a et on le fait fructifier pour mieux aimer notre famille. Cette démarche est accompagnée de la prière de Marthe Robin.

Pèlerinage œcuménique en Albanie

Récit d’un pèlerinage œcuménique en Albanie, ex premier État athée du monde et qui vit un grand renouveau spirituel, pays d’où est originaire mère Teresa et où sont venus le pape Jean-Paul II en 1993, puis le pape François en 2014.

Du 11 au 21 avril 2018, un groupe rassemblant des membres de la communauté de l’Emmanuel de tous les états de vie et des Russes de la cathédrale orthodoxe Feodorovskaya à Saint-Pétersbourg, ainsi qu’un moine orthodoxe de l’abbaye de Chevetogne en Belgique se sont retrouvés pour visiter ensemble l’Albanie et aller à la rencontre des différentes communautés orthodoxes, catholiques et même musulmanes de ce pays. L’Albanie, située dans les Balkans, est un des pays où la répression religieuse a été la plus radicale sous la dictature communiste d’Enver Hoxha de 1944 à 1990. En 1967, au moment même où commençait le renouveau charismatique catholique à Pittsburg, l’Albanie était déclarée officiellement premier État athée dans sa constitution et a connu une violente persécution religieuse : tout a été fait pour déraciner la foi, avec la destruction des monastères, des églises et des mosquées, l’arrestation des responsables religieux qui furent torturés, envoyés dans des camps ou assassinés et des persécutions religieuses systématiques contre les fidèles.

Le but de ce pèlerinage était de poursuivre les rencontres amicales entre la communauté de l’Emmanuel et la paroisse orthodoxe Feodorovskaya initiées il y a 10 ans et se poursuivant chaque année par des échanges (venue des Russes à Paray-le-Monial, pèlerinage à Vézelay ou visite des Français à Saint-Pétersbourg). En Albanie, si la majorité religieuse est musulmane, il y a aussi une forte présence de communautés orthodoxes (au sud) et catholiques (au nord) qui présentent chacune un renouveau spirituel avec un grand dynamisme missionnaire.

Nous avons été tout d’abord logés dans le monastère orthodoxe de Shën Vlash près de Durrës, siège de l’Académie de théologie orthodoxe que nous avons pu visiter. Nous avons découvert la ville de Durrës, puis Tirana la capitale et rencontré des évêques et des prêtres, tant orthodoxes que catholiques et participé à une soirée œcuménique à la cathédrale orthodoxe de la Résurrection.

Puis nous sommes partis à Korça avec son très beau musée des icônes, et visité le beau village de Voskopojë qui conserve plusieurs églises anciennes encore couvertes de fresques. Enfin nous sommes remontés dans le nord à majorité catholique ou nous avons logé à Nënshat près de Shkodër où se trouve un centre d’accueil tenu par des carmes et près d’un couvent de carmélites qui nous ont chaleureusement accueillis. Outre la visite de la ville et du musée diocésain puis de la rencontre avec Mgr Angelo Massafra, archevêque de Shkodër, nous avons rencontré la communauté charismatique du « Temple du Seigneur » fondée par un franciscain, le père Préla, et avec laquelle nous avons partagé une très belle soirée de louange avec des chants et des danses au clair de lune.

A travers ces rencontres, nous avons fait l’expérience d’Églises qui vivent la résurrection très concrètement, tant par la reconstruction de lieux de culte que par le renouveau des communautés catholiques et orthodoxes qui ont connu la passion et la mise au tombeau sous la dictature d’Enver Hoxha. Cela avait donc une résonance très particulière de vivre ce pèlerinage pendant le temps pascal. Nous avons reçu un accueil bienveillant et chaleureux auprès de toutes les personnes que nous avons rencontrées et vraiment vécu l’œcuménisme de l’amitié, tant par l’unité entre pèlerins (grâce en particulier aux temps de prière en commun : Messe, Divine Liturgie, louange) qu’avec les chrétiens d’Albanie qui ont aussi connu celui du martyr, ainsi que nous y encourage le pape François.

Pour ceux qui le souhaitent, vous pouvez découvrir une partie de nos aventures sur KTO grâce au reportage réalisé par Charles-François Brejon intitulé « pèlerinage œcuménique dans l’ancien premier État athée du monde».

Quelques photos du pèlerinage

image4-
image3
image6
image5
image9-

Notre Dame de Lourdes revient en Terre Sainte !

Faire venir une statue de Notre-Dame de Lourdes en Terre Sainte est une véritable aventure. La Communauté de l’Emmanuel de Terre Sainte nous raconte ce périple plein de rebondissements récemment accompli.

La Communauté de l’Emmanuel est présente en Terre Sainte au cœur de la ville de Tibériade ou elle possède une maison qui accueille durant l’année plusieurs milliers de pèlerins de tous les pays, de toutes les églises chrétiennes.

Sur la terrasse du magnifique jardin qui descend sur le Lac de Galilée se trouve depuis toujours une petite reproduction de la grotte de Massabielle qui abrite une grande statue de Notre-Dame de Lourdes.
Si cela parait surprenant au cœur du moyen Orient pour les communautaires, permanents et volontaires qui viennent par période d’un mois accueillir les pèlerins, la vraie surprise c’est de voir le nombre de personnes qui arrivant à l‘Oasis, tombent en arrêt devant Notre-Dame de Lourdes et se figent en prière… Étonnant !

Cette statue de 1,20m était en plâtre et en mai 2017, rongée par les pluies, elle s’est brisée en deux et notre cœur avec….
Les questions sont alors venues : ou ‘trouver’, comment faire venir en Terre Sainte à Tibériade une statue de cette taille qui, avec caisse de transport, pèse 80kg.., fidèle à celle de Lourdes, solide, durable… Vous chercherez (sur le net aussi.), vous verrez….! Bref, compliqué sans la Providence…

Là l’histoire s’anime et devient compliquée…
– Mai à Juillet 2017 : D’abord trouver la statue… Des semaines de questionnement nous amènent à une piste sérieuse à… Lourdes…,
– Aout : à Lourdes, avec des frères nazaréens nous découvrons à coté de notre hôtel un peu par surprise ‘’La fabrique’’ qui ne fabriquait plus de statues de cette taille mais il en restait une, la dernière, en une résine solide, de belle facture, bien peinte, 117cm juste ce qu’il faut ;
– Septembre… Octobre 2017 …nous recherchons comment l’acheminer depuis la France : c’est un poème, pas question de la mettre en bagage en soute (limité 30kg), en colis avion : coût délirant, en camion n’y pensons pas… Puis s’est dessiné un enchevêtrement de bonnes volontés, tissées par LA Passagère : La fabrique, un petit transporteur, le curé d’une cathédrale, de bonnes volontés locales, un bateau, la mer et… la Terre Sainte…
– Décembre 2017 : Partie de Lourdes en camion, livrée en ville puis au port par un relai de 2 bonnes volontés et voilà Notre Dame de Lourdes navigant sur la méditerranée vers la Terre Sainte, à l’envers des apôtres venus évangéliser l’Occident…
– Noël 2017 : Notre Dame est à quai à Beyrouth… Nous imaginons les marins, plus ou moins conscient d’un tel colis protecteur…
– Janvier 2018 : Elle longe la Turquie…
– Février 2018 : Elle accoste à Haïfa. Récupérée par un frère méritant, elle rejoint le Carmel sis sur le Mont Carmel, à 800m de l’une des grottes d’Élie, joyeusement accueillie le vendredi 16 février dans sa volumineuse caisse en bois par la Communauté de Terre Sainte spécialement venue en week-end fêter ce débarquement hors norme ! Trépidants comme des enfants pressés d’ouvrir leurs cadeaux mais la sagesse collective imposait d’attendre…
Le lendemain nous étions donc le 17 févier 2018, vous relèverez que cette date tombe en France entre la fête de Notre Dame de Lourdes (11 février) et celle de Sainte Bernadette le 18 mais fêtée cette année le 17 février… !!
Au Carmel donc, Messe, louange, acte de consécration et la route de Notre-Dame de Lourde reprend vaillamment depuis le Carmel d’Haïfa, sous la pluie, suivie du cortège des voitures des frères jusqu’à Tibériade, l’Oasis de l’Emmanuel…
– 17 Février 2018, fête de Sainte Bernadette, Notre Dame de Lourdes (re)fait son entrée à l’Oasis en grande pompe.
La caisse est ouverte avec émotion : …Marie à gardé, tout au long de ces 3 mois de voyage et malgré vents et marées son beau sourire qui se dévoile de l’emballage et de la paille… Clin d’œil : Elle avait entre ses mains 2 énormes cierges que La fabrique avait gracieusement emballé avec dévotion pour se joindre à l’évènement.
La Communauté armée de 2 bons prêtres : Etienne Kern pour quelque mois nazaréen et Elias Daw nazaréen de l’Église Melkite donc Catholique, nous entamons une belle liturgie d’installation bercée de chants et prières d’abord dans la si belle Chapelle de l’Oasis ou l’on pouvait enfin approcher de près la Belle Dame.
Puis, après un repas festif et arrosé (nous avons fêté la chose pour toute la Communauté..), l’installation de Notre Dame dans sa petite grotte sur la terrasse qui domine le jardin qui donne sur la mer de Galilée, là maintenant vous connaissez (voir les photos sur le site www.oasis-emmanuel.com).

Notre Dame a donc retrouvé une belle représentation, elle protège l’Oasis, écoute les pèlerins, de toutes églises, veille sur l’horizon sur lequel chaque matin surgit un soleil levant resplendissant, véritable ravissement des pèlerins qui s’inclinent invariablement devant la grandeur de la création sous le regard d’amour du Père qui se révèle.

Quelle joie de se savoir ainsi l’objet d’attentions de la providence aussi dans de multiples petites choses !

‘’Venez et voyez’’,
‘’…ici à l’écart dans un lieu désert et reposez vous un peu…’’(Marc 6,31)

Quelques photos du voyage

112215
082233
080516
145100
144028
143807
143010
100756
20180217_173350

 

La Communauté de Terre Sainte, vos frères et sœurs : Eliane, Catherine, Jean, Anne, Bruno, Laure, Etienne, Elias, Amal, Marc, Michèle, Marie Claire, Pierre Yves.