[Témoignage] Le parcours Alpha a changé ma paroisse

Présent à la Divine Renovation 2018 Conference organisée par le Père James Mallon à Halifax, le Père Hugues Jeanson a pu y témoigner de ce que le parcours Alpha avait changé dans sa paroisse. Voici la traduction de son témoignage.

Cette année, notre paroisse a vécu une expérience importante. L’an dernier nous avions fait une campagne de Carême de 6 semaines avec le livre de Rick Warren Une vie motivée par l’essentiel (Purpose driven life). Il nous dit que c’est important dans une paroisse que tout le monde vive la même chose au même moment. Donc toutes les personnes de ma paroisses, ou différentes cultures sont présentes, ont participé à cette campagne. Au début de cette nouvelle année, en septembre, je voulais le faire à nouveau.

Rick Warren dit qu’une campagne est une opportunité d’inviter des gens autour de vous qui ne sont pas dans l’Église. Je me suis dit : « D’accord, mais qu’est-ce que je propose comme contenu ? » Du coup on a proposé un parcours Alpha durant la campagne, qui a duré 10 semaines et non 6. Ainsi les personnes de la paroisse ont pu utiliser les petits groupes Alpha existants et en lancer de nouveaux. Ce qui est très surprenant, c’est que ce soient des anglais qui nous aient enseigné à nous les français que le diner est un moment très important. Alors, dans la salle à manger de mes paroissiens, il y avait 12 à 15 personnes qui dinaient ensemble. C’est incroyable pour eux de voir des personnes qui viennent à notre rencontre chez eux. Ils sont donc témoins chez eux que des gens vont à la foi.

Dans Alpha, les enseignements, les rencontres, tout était génial, mais je suis catholique et j’espérais du silence et des liturgies. Et quand je suis allé à la Conference d’Halifax, la première chose que nous avons faite c’est de célébrer la messe avec l’évêque. J’ai senti que j’étais chez moi. Et ce que j’ai vu après, ce que j’ai entendu, les enseignements, c’était nouveau et génial et incroyable, et nous étions à la maison. Et c’est très important de voir qu’Alpha marche dans une paroisse catholique, avec les sacrements, la liturgie, toutes ces choses importantes et parfois difficiles.

Comment cela a-t-il changé votre paroisse ?

J’ai la chance d’être dans une belle et grande église à Lyon, l’assemblée est très nombreuse, parfois jusqu’à un millier de personnes. Nous avons plein d’activités dont le parcours Alpha. Au retour d’Halifax, me souvenant qu’Alpha doit être au cœur de la paroisse, j’ai invité tous les paroissiens à faire le parcours. Chaque dimanche, j’invite ceux qui ne l’ont pas fait à faire le parcours suivant. Beaucoup de paroissiens l’ont fait et cela a transformé notre manière de vivre la messe. Alpha nous a donné un sens plus profond de l’accueil des gens. Les paroissiens pensent aux personnes proches d’eux. C’est très efficace notamment, au début de la messe quand le prêtre dit de nous tourner vers notre voisin.