Historique

Historique

1972

Un couple Français, Xavier et Brigitte Le Pichon ont découvert aux Etats-Unis le Renouveau Charismatique catholique. A leur retour en France ils prennent contact avec le Père Henri Caffarel qui les invite à venir les 12 et 13 février dans sa maison de prière de Troussures, afin de parler de leur expérience à une quarantaine de personnes. Parmi elles Pierre Goursat (57 ans) et Martine Laffitte, jeune interne en médecine. Ils demandent, avec d’autres, l’effusion de l’Esprit. Pierre et Martine reçoivent une communion fraternelle très forte et très simple en même temps : ils se reconnaissent comme frère et sœur et commencent à prier ensemble tous les jours. En mars ils invitent quelques personnes à venir prier avec eux dans l’esprit du Renouveau. Trois seulement répondent à leur invitation…

1973

Le local du groupe de prière animé par Pierre et Martine devient finalement trop petit. Le groupe se scinde une première fois, puis une seconde. Dans ces assemblées de prière des merveilles se produisent. Les personnes sont renouvelées intérieurement et se convertissent. Pour manifester l’unité entre ces différents groupes il faut un nom. Plusieurs membres reçoivent dans la prière le nom d’« Emmanuel », « Dieu avec nous ». Les groupes de l’Emmanuel comptent alors 500 membres.

1974

Quelques-uns demandent à aller plus loin et à vivre véritablement ensemble. Une première maisonnée de vie résidentielle démarre avec trois personnes dont Pierre Goursat.

1975

Pierre Goursat propose d’organiser à Paray-le-Monial le rassemblement des différents groupes de prière et communautés du Renouveau charismatique qui a eu lieu à Vézelay l’année précédente. C’est l’année du trois-centième anniversaire de l’apparition de Jésus à sainte Marguerite-Marie et pour Pierre il est clair que Jésus les appelle à son Cœur. Le message de Jésus à Marguerite-Marie, qui montre son cœur brûlant d’amour et invite à se laisser aimer et pardonner par Lui est comme redécouvert par l’Emmanuel qui comprend alors que Paray-le-Monial doit devenir son cœur.

1976

Un certain nombre de personnes aspirent à une vie commune sans nécessairement vivre sous le même toit. En s’appuyant sur ce qui se fait aux Etats-Unis naît l’idée de fonder une communauté de personnes habitant chez elles mais réunies par des engagements communs et réguliers.

En septembre, toutes les personnes intéressées par un projet de vie communautaire se retrouvent pendant trois semaines tous les soirs et les week-ends pour un temps de retraite. A la fin de la retraite tous ou presque veulent continuer La Communauté de l’Emmanuel est fondée.

1977… 1990

Au fil des années de nombreuses missions de compassion et d’évangélisation sont développées, répondant aux besoins du monde et aux appels de l’Eglise : Amour et Vérité, pour les couples et les familles, en 1976, la revue Il est Vivant en 1977, SOS Prière, service d’écoute et de prière au téléphone en 1979, Fidesco en 1981, l’Ecole d’Evangélisation (aujourd’hui Emmanuel School of Mission) en 1984…
Premières ordinations de prêtres, premiers engagements de consacrés, les années 1980 voient la Communauté de l’Emmanuel se déployer. En 1986 la paroisse de la Trinité à Paris est la première paroisse confiée à des prêtres de l’Emmanuel.

1991

A la mort de Pierre Goursat, le 25 mars 1991, la Communauté est présente dans dix-huit pays environ.

1992

La Communauté de l’Emmanuel a toujours voulu se situer dans l’Eglise Catholique et a rapidement été en contact avec les autorités ecclésiales. Reconnue dès 1982 dans le diocèse de Paris, ses statuts sont approuvés par le Conseil pontifical pour les laïcs en 1992. Le Saint-Siège désignant ainsi la Communauté de l’Emmanuel comme un bien pour l’Eglise entière et comme un véritable chemin de sainteté.

2009

La Communauté est reconnue comme association publique internationale de fidèles, statut confirmant que ses missions sont orientées pour le bien de toute l’Eglise.

 

FAIRE UN DON DONNER