Où en est la cause de canonisation ?

Le 14 juillet 2017, un Relateur a été nommé. C'est lui qui va superviser la rédaction de la Positio que doit maintenant élaborer le Postulateur, le P. Francis Kohn. Elle a pour objectif de prouver l'héroïcité des vertus et la réputation de sainteté du Serviteur de Dieu à partir des témoignages et documents recueillis ces dernières années.

Cela prendra encore du temps d'autant que 30 000 causes de canonisation sont en cours à Rome ! Nous comptons donc sur votre prière fidèle pour tout ce travail en cours.

Le vendredi 2 juin 2017, juste avant la Pentecôte, le conseil de la Congrégation pour les Causes des Saints a validé officiellement le dossier préparé durant l'Enquête diocésaine.

Le mardi 15 novembre 2016, la Cause de canonisation a été introduite à Rome à la Congrégation pour la Cause des Saints.

En mai 2016, le Père Francis Kohn a été accepté comme postulateur de la phase romaine par la Congrégation pour la Cause des Saints. Cette phase romaine a ensuite été ouverte officiellement le 15 novembre 2016.

Le samedi 19 décembre 2015, la phase diocésaine a été clôturée officiellement lors d'une cérémonie en l'église de la Sainte-Trinité à Paris.

La Cause de canonisation de Pierre Goursat, dont le Postulateur est le Père Francis Kohn, a été ouverte le 7 janvier 2010 à Paris. L’enquête diocésaine, première partie d’une Cause de canonisation, a permis de constituer un dossier de 10 000 pages ayant pour objectif de prouver la réputation de sainteté et l’héroïcité des vertus du Serviteur de Dieu.
La commission chargée de cette enquête était composée Mgr Georges Soubrier, Délégué épiscopal pour la Cause, du Père Xavier Rambaud, Promoteur de justice et de trois notaires. Elle a particulièrement travaillé à auditionner un certain nombre de témoins ayant connu Pierre Goursat. Le rapport de la commission historique, ceux de deux théologiens, ainsi que de nombreux autres témoignages recueillis par la postulation ont été versés au dossier. Lors de la session de clôture les caisses contenant tous ces documents sont scellées pour être ensuite emmenées à Rome.
La seconde phase de la Cause instruite par la Congrégation pour la Cause des Saints peut alors commencer.