shutterstock_308871071 min
Doctor Checking Weight Of Baby
ben-white-139141 min
Young couple in love outdoor

Au programme

Matin (à partir de 9h30)

  • Conférence : Sophie LUTZ
  • Messe
  • Déjeuner (possibilité de s’inscrire pour un repas servi sur place ou d’apporter son pique-nique)

Après-midi (à partir de 14h)

  • Ateliers au choix
  • Forum des associations
  • Temps d’actualité : par Blanche Streb.
    Blanche Streb est docteur en pharmacie, elle est directrice de la recherche et de la formation d’Alliance VITA, une association qui agit selon deux axes : l’aide aux personnes confrontées aux épreuves de la vie et la sensibilisation du public et des décideurs aux enjeux bioéthiques et à la protection de la vie humaine. Elle travaille particulièrement sur les questions scientifiques et les enjeux liés aux biotechnologies.
  • Présentation des réseaux culture de vie
  • Dîner (prévu sur place et compris dans l’inscription)
  • 20h30 – Veillée

Intervenant :

Grande conférence :

Comment porter un regard juste sur le corps ? Suis-je libre de faire ce que je veux de mon corps ? Mon corps m’appartient-il ? Le corps est-il une limite, ou le champ de tous les possibles ? Enveloppe de contraintes ou lieu d’expérimentation ? Comment comprendre qu’il soit à la fois facteur de plaisir et porteur de souffrance ? Que me dit-il de mon identité ? Le corps peut-il être objet de progrès ?

Sophie LUTZ

Formée en philosophie, en pastorale familiale et en relation d’aide. Elle est auteur de livres sur le handicap et la sexualité dans le couple, conférencière et chroniqueuse dans la revue Ombres et Lumières et le magazine Famille chrétienne. Elle est mariée et mère de famille. Elle est auteur de livres sur le handicap et la sexualité dans le couple (Donne moi des baisers de ta bouche, EDE, 2016 – Derrière les apparences, EDE, 2012 – Philippine, la force d’une vie fragile, EDE, 2007), conférencière et chroniqueuse dans la revue Ombres et Lumières et le magazine Famille chrétienne.

Ateliers au choix :

Atelier 1 – Les enjeux bioéthiques de l’idéologie du genre

Nous assistons aujourd’hui à des évolutions législatives, déjà en vigueur dans certains pays et débattues en France, visant à généraliser l’accès aux techniques de procréation artificielle. En toile de fond de ces évolutions, l’idéologie du genre selon laquelle le sexe biologique n’a pas de signification propre. Plus que jamais, la question est posée de la place du corps sexué dans notre identité et dans les rapports de filiation. Il en va de la légitimité de la norme du couple homme/femme au regard du bien de l’enfant à naître.

Elizabeth Montfort est juriste, philosophe, et engagée dans la vie politique. Elle a fondé en 2007 l’association Nouveau Féminisme Européen, un institut d’analyse et de proposition. Elle a écrit de nombreux ouvrages sur le concept de genre.
<strong>Elizabeth Montfort</strong> <em>est juriste, philosophe, et engagée dans la vie politique. Elle a fondé en 2007 l’association Nouveau Féminisme Européen, un institut d’analyse et de proposition. Elle a écrit de nombreux ouvrages sur le concept de genre.</em>

Atelier 2 – Le corps à l’épreuve de la mort

Comment respecter le corps (et donc la personne) à l’approche, au moment et à la suite de la mort ? Que dit la loi, que dit l’Eglise ? Cet atelier sera l’occasion de se pencher sur un certain nombre de questions d’actualité telles que les directives anticipées, la sédation profonde et continue, les soins palliatifs, le maintien à domicile des défunts, le don d’organes, la crémation. Le tout à la lumière de la vision chrétienne de ce qu’est l’expérience de la mort, et de la foi en la résurrection des corps.

Le Père Philippe Gauer, du diocèse de Nancy, est prêtre de la Communauté de l’Emmanuel. Médecin et théologien en pastorale familiale et bioéthique, il est actuellement aumônier de l’ICES (Institut Catholique d’enseignement supérieur) à La Roche Sur Yon. Il est aussi membre de l’équipe diocésaine de préparation au mariage et membre du Comité épiscopal d’éthique médicale du diocèse de Luçon.
<strong>Le Père Philippe Gauer</strong>,<em> du diocèse de Nancy, est prêtre de la Communauté de l’Emmanuel. Médecin et théologien en pastorale familiale et bioéthique, il est actuellement aumônier de l’ICES (Institut Catholique d’enseignement supérieur) à La Roche Sur Yon. Il est aussi membre de l’équipe diocésaine de préparation au mariage et membre du Comité épiscopal d’éthique médicale du diocèse de Luçon. </em>

Atelier 3 – Transhumanisme : la science fiction deviendrait-elle réalité ?

Le développement des technologies a pris une telle ampleur que l’homme est aujourd’hui en mesure de les utiliser non seulement pour changer son environnement mais aussi de plus en plus pour transformer sa propre nature. La diabolisation a priori risquerait de faire passer à côté de progrès potentiellement considérables. Mais l’aveuglement technophile nous ferait perdre à coup sûr beaucoup de notre humanité. Il y a donc un enjeu de discernement qui, pour être fécond, doit embrasser toutes les dimensions de l’Homme, corps, âme et esprit.

Jean-Guilhem Xerri est psychanalyste et biologiste médical des hôpitaux. Il est président d’honneur de l’association « Aux Captifs la libération ». Il donne des retraites et il est auteur d’ouvrages dont « A quoi sert un chrétien ? » (Prix de l’humanisme chrétien 2015, Cerf) et « Quand la science-fiction devient réalité » (Document épiscopat, 2013).
<em><strong>Jean-Guilhem Xerri</strong> est psychanalyste et biologiste médical des hôpitaux. Il est président d’honneur de l’association  « Aux Captifs la libération ». Il donne des retraites et il est auteur d’ouvrages dont « A quoi sert un chrétien ? » (Prix de l’humanisme chrétien 2015, Cerf) et « Quand la science-fiction devient réalité » (Document épiscopat, 2013).</em>

Temps d’actualités :

Blanche Streb

Blanche Streb est docteur en pharmacie, elle est directrice de la recherche et de la formation d’Alliance VITA, une association qui agit selon deux axes : l’aide aux personnes confrontées aux épreuves de la vie et la sensibilisation du public et des décideurs aux enjeux bioéthiques et à la protection de la vie humaine. Elle travaille particulièrement sur les questions scientifiques et les enjeux liés aux biotechnologies.

PMA, GPA, recherche médicale, euthanasie… les sujets au cœur des débats politiques, sociaux et législatifs sont nombreux et délicats, notamment avec la révision annoncée des lois de bioéthique en 2018.  Blanche Streb donnera, à travers une interview diffusée sur les 3 sites des Journées, des clefs de compréhension des toutes dernières actualités bioéthiques…

Infos pratiques et inscriptions

Lieu et horaires :

Le samedi 11 Novembre 2017 de 09h30 à 22h00
Paroisse de la Sainte Trinité, 3 rue de la Trinité 75009 PARIS

Prix d’inscription : 

  • tarif normal 30 €
  • tarif étudiant 25 €

Pour le déjeuner il est possible de s’inscrire pour un repas servi sur place ou d’apporter son pique-nique.
Pour le dîner, le repas est prévu sur place et compris dans le prix de l’inscription.

Le nombre de places est limité !
Au-delà du 1er novembre, les frais d’inscription sont majorés de 5 €.

FAIRE UN DON DONNER