Une magnifique retraite des prêtres de l’Emmanuel

Prêtres de l'Emmanuel © Communauté de l'Emmanuel 2015

Du 9 au 14 février, a eu lieu la deuxième grande retraite internationale des prêtres de la Communauté de l’Emmanuel au Foyer de Charité de Châteauneuf-de-Galaure, en France.

180 prêtres sur les 250 que compte la communauté étaient présents. Mgr Yves le Saux et Mgr Dominique Rey se sont succédés comme prédicateurs. Partant des grâces fondatrices de l’Emmanuel et particulièrement de la figure humble de Pierre Goursat, ils ont prêché cette retraite sur le thème de la charité pastorale et le prêtre de l’Emmanuel aujourd’hui.

Cette semaine a été l’occasion pour les prêtres venus de tous les continents d’approfondir le sens de la paternité du prêtre, également appelé à être frère et fils.

Etre père c’est donner la vie pour donner sa vie, c’est être proche, c’est être un témoin bienveillant et patient, c’est aussi avoir le courage de la vérité tout en donnant la miséricorde de Dieu aux hommes.

Etre frère et être fils, c’est accepter de dépendre simplement des autres quels que soient leurs états de vie dans l’Eglise.

Le modérateur de la Communauté et le responsable des prêtres ont conclu cette belle retraite en encourageant les prêtres de l’Emmanuel à vivre la vie communautaire dans la gratuité, dans la communion des états de vie, là où ils vivent. Ils leur ont rappelé l’importance d’accueillir les fragilités et les pauvretés humaines de chacun pour exercer une vraie paternité qui fortifie, encourage et relève.

Fioretti

« L’urgence n’est pas de défendre l’identité catholique, mais d’être missionnaire. »
« Le problème de la vie fraternelle… c’est le frère ! »
« Pour prendre une bonne décision, il faut une bonne nuit et une messe. »
« Ce que tu veux allumer chez les autres doit d’abord brûler en toi. »
« La paternité c’est passer de donner la vie à donner sa vie. » (Un père de famille)
« Quand on ne sait pas où l’on va ne soyons pas surpris d’arriver ailleurs ! »
« Nos petites décisions, cela fonctionne si elles deviennent des supplications. »
« Lorsque j’entends mon curé parler de l’Evangile, cela me fait peur; lorsque je le vois vivre, cela me rassure ! »

Articles récents

[VIDÉO] “Vivre avec les pauvres nous évangélise” – Enseignement d’Etienne Villemain

“Vivre avec les pauvres ça nous évangélise” – Étienne Villemain a lancé avec Martin des colocations avec les personnes de ...

L’Internat Jean-Paul II confié à la Communauté de l’Emmanuel

À la rentrée 2018, l’internat de l’Institution Jean-Paul II à Compiègne est confié à la Tutelle des Écoles de l’Emmanuel. ...

Un CD et une playlist pour le Carême

Aviez-vous pensé à chanter durant le Carême ? Et si on vous dit qu’Il est vivant sort son 63e CD ...

La raison prodigue, pour revisiter la mission universitaire

L’université catholique a-t-elle encore un sens à l’heure ou la raison semble avoir éliminé la foi ? Dominique Vermersch, recteur ...

FAIRE UN DON DONNER