Homme, où es-tu ? Les journées de bioéthique approchent

Le 10 novembre 2018 aura lieu la 17e édition des journées de bioéthique dans plusieurs grandes villes de France. Au cours de ces journées, enseignements, témoignages, ateliers, forum des associations suscitent les échanges et favorisent les initiatives concrètes. Un article d’Il est Vivant !

 

L’actualité bioéthique de cette année nous invite, nous chrétiens, à nous former sur ces sujets complexes qui peuvent nous toucher directement, que nous soyons professionnels de santé ou non. Nous former, car nous avons « à la suite du Christ, cette belle mission de manifester la vie » comme nous le disait en 2016 Mgr de Germay, évêque d’Ajaccio.

De plus, alors que l’écologie et le développement durable sont devenus des préoccupations fortes, il est nécessaire de se souvenir, dans la lignée de l’encyclique du pape François Laudato Si que « quand on ne reconnaît pas, dans la réalité même, la valeur d’un pauvre, d’un embryon humain, d’une personne vivant une situation de handicap, on écoutera difficilement les cris de la nature elle-même » (117).

C’est pourquoi nous avons choisi cette année de réfléchir à la question « Homme, où es-tu ? », qui fait écho au cri d’amour de Dieu pour Adam dans la Genèse : « Adam, où es-tu ? » (Gn 3, 9). Cette question nous invite à revenir aux sources de notre humanité : où est l’homme dans la personne en fin de vie ? Où est l’homme dans la relation avec un robot ? Où est l’homme dans l’embryon manipulé ? Le progrès technique incessant, qui semble nous déshumaniser, nous invite à réfléchir sur ce qui fait notre dignité d’homme pour mieux la servir.

Un regard d’espérance sur le monde

Ces journées sont ouvertes et accessibles à tous, avec des formats et des éclairages divers : intervention magistrale, témoignages, ateliers, forum des associations. Les interventions s’attachent, et c’est essentiel, à donner un regard positif sur les défis posés par l’évolution de la société. Nous ne pouvons pas avoir uniquement une posture de Cassandre et sommes sans cesse invités, tout en nous formant, à garder un regard d’espérance sur notre monde.

Les journées de bioéthique sont conçues pour être à la fois un lieu de formation et un lieu de ressourcement. Ainsi, des temps privilégiés sont prévus pour mettre nos intelligences et nos consciences sous le regard de Dieu (messe, adoration et possibilité de recevoir le sacrement de réconciliation).

Auparavant, ces journées avaient toujours lieu à Paray-le-Monial. Elles ont été organisées pour la première fois en région en 2017. L’objectif ? Créer une dynamique locale en favorisant la création de réseaux “culture de vie”. Ces Journées répondent ainsi concrètement au désir manifesté par de nombreux participants de se rencontrer et d’échanger, et donnent de la visibilité à des initiatives locales concrètes et porteuses d’espérance.

Des fruits en abondance !

Nous sommes dans l’action de grâce pour tous les fruits que nous voyons à l’issue de ces journées, et dont témoignent des participants. Quelques exemples :
« Ayant déjà participé à des manifestations de la communauté de l’Emmanuel, je connaissais le déroulé type d’une journée – alternance de prière et de réflexion. Mais cette fois, lors de l’adoration, j’ai pris conscience de l’enjeu de ce qui avait fait l’objet de notre réflexion dans la journée. L’Esprit Saint travaille en nous. Se mettre “face à lui” ouvre notre intelligence et notre cœur et la prière unifie notre être. C’est ce que j’ai vécu personnellement lors de cette adoration. »

« Une action de grâce, ça oui ! Cette journée m’a donné encore plus envie de me renseigner, de me former en profondeur, voire de m’engager pour ces causes primordiales ! Et elle nous a vus repartir avec un souffle d’espérance. Vive la Vie ! »

Les personnes qui y participent souhaitent :

• Nourrir leur cœur et leur intelligence

• Rester connectées à l’actualité bioéthique

• Renouveler leurs réseaux

• S’accorder une halte sous le regard de Dieu.

Renseignements et replay des interventions

Voir le site d’Il est Vivant !


Pour aller plus loin

Bioéthique : « Une belle occasion d’aller aux périphéries »

Rencontre avec Serge et Michèle Longour qui sont les responsables de la mission bioéthique au sein de la Communauté de ...

S’engager dans les débats bioéthiques : Pourquoi ? Comment ?

Homme, où es-tu ? A l’heure des états généraux de la bioéthique, un dossier très complet sur ces questions s’imposait. ...