Forum des paroisses : un nouvel élan missionnaire

Venues de Marseille, de la banlieue du Mans, de Lyon, du Nord, de Bretagne, de Bondy, de Paris ou d’ailleurs, les équipes pastorales des paroisses confiées à la Communauté de l’Emmanuel en France se sont rassemblées, pour la première fois, les 11 et 12 novembre dernier. Deux jours pendant lesquels elles ont réfléchi et prié pour devenir davantage missionnaires. Rencontre avec Vincent Porteret, coordinateur avec son épouse Odile, du Forum des Paroisses.

Pourquoi avoir organisé ce Forum ?

Il y a 30 ans Monseigneur Lustiger, archevêque de Paris, confiait la paroisse de la Trinité à la Communauté de l’Emmanuel. Paroisses urbaines ou rurales, en centre-ville ou en banlieue, depuis 30 ans, une trentaine de paroisses ont été confiées par les évêques à la Communauté de l’Emmanuel. La Communauté a une expérience et en même temps elle s’interroge sur la façon dont elle la déploie aujourd’hui, sur ce qu’elle apporte de spécifique. Nous sommes aussi dans une période où le Pape donne beaucoup d’importance à la mission… et à la paroisse comme lieu de mission toujours d’actualité.

Comment résumer ces deux jours ?

Ce qui m’a frappé c’est que l’Eglise était là : il y avait des prêtres, des évêques et une grande diversité de paroissiens, membres de la Communauté ou non. Il y avait une véritable attente : 25 paroisses étaient représentées. De façon générale, les paroisses confiées à la Communauté de l’Emmanuel sont de beaux lieux d’évangélisation et de témoignage de l’amour de Dieu, qui ont le désir d’être missionnaires. Pendant ces deux jours, nous avons eu plusieurs enseignements importants, dont celui de Mgr Guy de Kérimel, évêque de Grenoble. Il s’agissait aussi de partager des expériences, de réfléchir en équipe paroissiale et entre équipes, de prier ensemble, pas de donner une méthode, ni une formule toute faite.

Quel bilan peut-on faire du Forum des paroisses ?

Ce Forum est un point de départ. Dans les retours, je perçois beaucoup d’enthousiasme et aussi des attentes, des questions, une mise en mouvement. Comme nous y étions invités au cours du Forum, il nous faut passer de l’organisation de belles activités à l’accompagnement, à travers les missions et services paroissiaux, du chemin des personnes. Les enseignements ont rappelé l’urgence de la mission et ont aussi commencé à tracer les lignes de ce que l’on pourrait appeler un « style » dans la mission. Car nous sommes appelés à la vivre d’une certaine façon : il y a à approfondir ! Je retiens la joie des participants, le désir de partager entre paroisses sur leurs expériences. De façon générale tous sont rentrés dynamisés.

« J’espère que toutes les communautés feront en sorte de mettre en œuvre les moyens nécessaires pour avancer sur le chemin d’une conversion pastorale et missionnaire, qui ne peut laisser les choses comme elles sont. » Evangelii Gaudium, 25

Il y a 6 mois, quand on m’a parlé du Forum des paroisses, je me suis dit : “encore un truc en plus”. Mais au fond cela venait au bon moment. Depuis quelques temps, en bureau inter-paroissial, nous nous posons la question : comment faire de nos paroissiens des missionnaires? Je suis curé de ma paroisse depuis 6 ans. Au bout de ces 6 ans je me dis qu’on s’est dépensé comme des fous, et finalement on voit des fruits – quelques uns – mais pas beaucoup. Est-ce qu’il ne faut pas qu’on change de manière de faire? Pendant le forum, l’image qui m’a le plus touché c’est celle de la pompe à essence. Notre paroisse est une pompe à essence, qui distribue une super qualité d’essence. Mais est-ce le carburant qui convient à tous ? Comment faire passer d’une pompe à l’autre ? Nous sommes une vraie paroisse rurale, victime de la dépopulation et du vieillissement. Les pélerins représentent parfois 1/3 des effectifs à la messe du dimanche ce qui peut faire illusion… mais ils ne restent pas! Mon désir c’est d’avoir une vraie vision paroissiale d’ici 9 mois et de détailler les projets pastoraux qui en découleront. C e qui m’est venu pendant le Forum c’est que comme chrétiens, nous sommes tous pélerins et que nous, paroisse- sanctuaire, devons vraiment creuser cette dimension et faire de nos paroissiens des pélerins.”
Père Xavier Malle, curé de la paroisse de L’Ile-Bouchard

Articles récents

Les nouveaux statuts officiellement remis à la Communauté de l’Emmanuel

Mardi 21 novembre 2017 à Rome, le Cardinal Kevin Farrell, préfet du nouveau dicastère pour les laïcs, la famille et la ...

Bienvenue à l’ESM New York !

L’ESM New York nous envoie sa première newsletter. Rentrés pour la première fois dans leurs locaux le 5 novembre 2017, ...

Les vidéos du Congrès Mission 2017 sont en ligne

Les membres de la Communauté de l’Emmanuel se sont investis dans le Congrès Mission 2017. Retrouvez ici les vidéos de ...

Et si on tentait le nouveau Notre Père ?

Dieu nous tente-t-il ? Le dimanche 3 décembre 2017, une nouvelle traduction du Notre Père entrera en vigueur dans la ...

Lève-toi ! Les bonnes paroles de Joseph Challier

Joseph Challier veut vivifier notre foi. Dans son récent ouvrage “Lève-toi !” il nous propose une parole par jour pour ...

Faites vos premiers pas dans la gratitude

Changez votre vie très simplement : découvrez les 3 premières vidéos du parcours “7 jours pour entrer dans la gratitude” ...

FAIRE UN DON DONNER