Faire régner le Christ sur sa vie : un week-end pour les 28-40 ans

Du 23 au 25 novembre a lieu pour la 3ème année un week-end de retraite spécialement destiné aux 28-40 ans. 2 jours à Paray-le-Monial lors de la fête du Christ Roi pour vivre ensemble un temps de prière, retrouver le silence et s’encourager dans la mission. Anne-Laure, responsable de l’organisation du week-end, nous en dit plus.

Comment est né ce week-end ?

Ce week-end est destiné aux 28 à 40 ans – nous avons voulu élargir les bornes habituelles des 25-35 et justement ne pas avoir de limite trop précises et mettre de côté des personnes qui ne seraient pas strictement dans cette tranche d’âge –  qui ont déjà participé à des groupes de prières, à des retraites, à une session.  Nous avions constaté qu’après  une année d’engagement spirituel régulier, ou un moment spirituel vraiment fort, beaucoup de jeunes ne font pas le pas de s’engager dans une paroisse ou dans une communauté et peuvent éprouver des difficultés à être fidèle à la prière quotidienne et se sentir assez seuls dans leur vie de prière. Quant à prier simplement ensemble, entre amis ou en famille, c’est une autre étape, plus difficile encore. On n’ose pas, souvent par timidité, car cela n’est pas facile de lancer et d’animer une prière… Ce week-end a donc pour objectif de s’encourager dans la fidélité à la prière quotidienne et dans la mission.

Pourquoi avoir choisi le week-end du Christ Roi ?

Le Christ Roi est une grande fête qui clôt l’année liturgique et nous permet d’entrer dans l’Avent. Les questions de ce week-end pourraient être  » Comment le Christ règne aujourd’hui dans ma vie ? Comment il m’appelle à construire son Royaume dans le monde ? »
Et puis fêter le Christ Roi à Paray, dans ce lieu où le Seigneur est apparu et a montré son cœur brûlant d’amour pour les hommes, a un sens tout particulier.

Pourquoi faut-il venir ?

Ce week-end est un temps de pause au creux de l’hiver sur le cœur du Seigneur. Pendant deux jours, nous vivons des temps de silence, des temps de prière et des moments simplement joyeux et fraternels. C’est une bonne occasion à s’offrir pour, alors que la rentrée est déjà loin et que Noël arrive, se mettre en présence de Dieu, découvrir là où il m’appelle à porter du fruit et à puiser la force nécessaire pour continuer sur mon chemin de foi.
Ce n’est jamais facile de se motiver seul pour aller faire une retraite alors profitons de ce moment où l’on peut s’encourager les uns les autres !