Côte d’Ivoire : une formation pour les jeunes

Côte d'Ivoire

Sous l’initiative de la coordination internationale des jeunes de l’Emmanuel, s’est tenu le mois dernier à Abidjan dans la province de Côte d’Ivoire un week-end de formation, à Abbata, chez les Eudistes, autour de ces thèmes : qu’est-ce que la Communauté de l’Emmanuel ? qui sont les jeunes ? comment élaborer un programme pastoral de jeunes ?

Cette formation a été animée par Thomas Guist’hau, responsable de l’équipe internationale des jeunes et Marie–Rose Zerbo, membre de cette coordination au niveau de l’Afrique. Au programme : louange, messe, adoration, enseignements, sans oublier des temps de partage fraternel autour de la parole de Dieu. La vocation dans la Communauté a été approfondie avec le rappel de ses fondamentaux.

Un temps fraternel, marqué par la joie de l’Emmanuel, qui renforcé la connaissance des jeunes de la province de Côte d’Ivoire en matière pastorale et les a encouragés à porter du fruit, comme cela a été illustré par l’image de « l’arbre de l’Emmanuel ». Dans la joie de la mission auprès des jeunes,

Les jeunes de l’Emmanuel en Côte d’Ivoire

Côte d'Ivoire © Communauté de l'Emmanuel 2015
Au tableau, “l’arbre de l’Emmanuel”.

Témoignages

« Je ne peux commencer sans bénir DIEU qui m’a fait la grâce de connaitre la Communauté de l’Emmanuel. C’était mon premier week-end de formation. Ce qui m’a marqué, c’est le souci des responsables pour nous, jeunes, sans aucune distinction et particulièrement pour nous, jeunes de l’intérieur du pays (Bouaké). En effet, faire venir des frères de France pour nous donner une formation, c’est une très grande marque d’affection. Ce week-end de formation m’a été bénéfique sur le plan spirituel grâce aux différents témoignages de mes frères et sœurs de Communauté, et sur le plan intellectuel car la plus part des thèmes abordés étaient nouveaux pour moi. » Kouassi Arsène Yoboué

« Nous avons partagés de nombreux moments mais je voudrais particulièrement revenir sur une phrase qu’à dite le père Thomas et qui m’a particulièrement touchée : “les jeunes, si vous ne les aimez pas réellement pour ce qu’ils sont, ils le sentent et ils s’en vont.” Cette phrase ma fait penser au Christ et à cet amour qui l’a conduit à la Croix pour nous. En temps que jeune à la suite du Christ, je me dois de communiquer cet amour à tous les frères et sœurs qui se trouvent autour de moi. Cette phrase vient vraiment comme un appel perpétuel à l’amour de ma part ! » Anet Jean David

« Pendant cette formation, j’ai approfondi ma connaissance de la Communauté et ce qui m’a marqué le plus, c’est l’image de l’arbre : j’ai compris combien les racines sont importantes. La Communauté de l’Emmanuel est de Dieu, et tous les moyens qui nous sont proposés peuvent être sources de conversion, moyens pour Dieu de transformer des vies si nous laissons Dieu nous façonner, et tout cela dans une intimité grande avec le Seigneur. Par la louange, par des frères qui se font serviteurs, par leur joie d’accueillir l’autre, le Seigneur peut transformer radicalement des vies. Et cela est ressorti dans les témoignages des frères de la Côte d’Ivoire, du Congo ou du Rwanda. Je réalise, comme l’a dit Marie-Rose, que le fruit de l’Emmanuel est unique, peu importe les pays. C’est un mystère où Dieu règne ! Jésus, viens m’apprendre à me laisser m’enraciner en toi dans la grâce de l’Emmanuel ! Tu l’as suscitée pour me façonner, pour que je brûle et que l’autre, au contact du feu qui se dégage de moi te reçoive. Amen ! » Dje Ahi Gisèle .

« Je suis heureux d’être membre de la Communauté de l’Emmanuel. Tout a commencé à Goma (République Démocratique du Congo) en 2008, j’étais alors membre du « renouveau charismatique » sur ma paroisse. Un jour, j’ai reçu l’invitation à prendre part à une rencontre du groupe de prière animé par les membres de la communauté de l’Emmanuel. J’y vais car j’étais libre ce soir-là ! Je suis surpris du nombre des personnes qui étaient là pour la louange : une vingtaine ! Après la louange, les « frères souriants » ne voulaient qu’une chose : rester ensemble. J’ai senti que c’était ma place. Six mois plus tard, au cours d’un week-end ouvert, j’ai été touché par l’adoration silencieuse. Après avoir été pris au dépourvu par la disponibilité, l’humilité et le don de soi des frères au Forum des jeunes à Kigali, j’avais demandé à commencé un cheminement. J’ai découvert la grandeur de l’amour du Seigneur dans l’adoration, la joie de servir l’autre en lui communiquant l’amour du Christ à travers l’évangélisation. Merci Seigneur pour le don gratuit de la Communauté ! Et ce week-end, j’ai aimé ce rappel : celui qui ne prend pas son long temps de prière personnelle ne peut pas répondre à l’appel communautaire. Espoir, de Bukavu en RDC a dit : « La Communauté, pour moi jeune, c’est le lieu où je me ressource et je me donne. »/ Nous tenons à remercier Thomas et Marie Rose pour leur disponibilité ainsi que la méthode pédagogique qu’ils ont employée pour la réussite de cette formation. Merci à vous mes frères pour votre participation. » Muyusa Kalendi Patrick Marcellin, séminariste et responsable du groupe de prière de Yopougon/Abidjan/Côte-d’Ivoire.

Articles récents

70 ans des apparitions de l’Ile-Bouchard

Le 8 décembre 2017 marque l’anniversaire de 70 ans de la première apparition de la Vierge Marie à L’Île-Bouchard. Le ...

“C’est devenu notre mot de passe dans le doute”

François-Xavier et Yvonne Solange Ngarambe sont rwandais, membres de la Communauté de l’Emmanuel. Ils témoignent avec leur fils aîné Emmanuel ...

Comment ne pas louper l’Avent ?

Noël approche… Comment ne pas louper l’Avent ? Les prêtres de l’Emmanuel nous donnent leurs trucs pour se préparer à ...

Hermann Glettler ordonné évêque en Autriche. “Allez, guérissez et proclamez !”

Plus de 7 000 personnes étaient à l’ordination épiscopale d’Hermann Glettler au gymnase d’Innsbruck en Autriche le 2 décembre 2017. ...

Bien vivre l’attente de l’Avent : des chants et explications liturgiques ♪

Une playlist pour bien vivre l’Avent ! Le temps de l’Avent est-il la salle d’attente de Noël ? Vous trouverez ...

Réjouis-toi, Comblée de grâce – Genèse d’un chant

A l’occasion de la prochaine fête de l’Immaculée Conception, penchons nous sur le chant Réjouis-toi, Comblée de grâce. Eclairages du Père ...

FAIRE UN DON DONNER