Première promotion de l’ESM Bafoussam !

C’est avec 17 jeunes, neuf filles et huit garçons, venant de 7 pays différents que cette première promotion de l’ESM a ouvert ses portes au Cameroun, en Afrique Centrale. Les premières photos en bas de page.

L’équipe d’animation est arrivée à Bafoussam début septembre : le Père Clément Elabo (le directeur, de Côte d’Ivoire), Claudine Gatayija Uwizera (laïque consacrée, rwandaise.) et Jean-Claude-Désiré & Sheila Ndahabonayo (couple du Burundi, avec leurs 2 petits garçons.).

Arrivés le 30 septembre à l’aéroport de Douala, les jeunes ont tous été accueillis par Michel Taghmé, responsable de la province du Cameroun et par le père Clément Elabo, le directeur de l’ESM.

Les dix-sept jeunes venant de Côte d’Ivoire, Togo, Bénin, République Démocratique du Congo, Rwanda, Burundi et Cameroun, ont séjourné dans des familles de la communauté à Douala, avant de prendre les 5 heures de route le lendemain vers Bafoussam, dans l’ouest du pays.

La première activité officielle de l’année s’est déroulée dans un monastère des Bénédictines de Babété : il s’agit de la retraite de rentrée, du 2 au 8 octobre.

En clôturant la retraite par un pèlerinage marial au sanctuaire de Doumelong, un topo sur son histoire fait par Omer Mopiyé responsable du secteur de Bafoussam, a permis aux jeunes et à toute l’équipe de percevoir les grâces de ce lieu et de confier toute cette année à la Mère de l’Emmanuel.

Quelles sont les attentes de ces jeunes africains pour cette année ?

L’ESM Bafoussam a pour but de former des jeunes africains qui seront missionnaires dans leur vie quotidienne. Pascal avocat au Congo-Kinshasa, Justine journaliste au Rwanda, Séraphin qui a quitté un emploi de gestionnaire au Congo, Delphine qui vient de terminer des études de pharmacie au Rwanda, Charles qui était styliste-modéliste en Côte d’Ivoire, Janvier étudiant en mathématique, Lola-Pierrette qui étudiait l’espagnol à Douala, Gwladys qui enseignait la géographie au Bénin, Martin rwandais et psychologue de formation mais qui s’est orienté dans l’agriculture, Yvette jeune togolaise qui vient de finir une licence en marketing et action commerciale et Djo  du Congo qui a fait les études d’économie monétaire… tous ont quitté leur famille, leurs études ou leur travail pour une année au service du Seigneur.

Et les débuts de l’année ?

Le lundi 9 octobre, jour de la célébration de la première messe ordinaire dans l’oratoire de l’ESM, Mgr Emmanuel DASSI, l’évêque auxiliaire du diocèse de Bafoussam, au nom de l’évêque titulaire, a présidé la messe, ainsi que la bénédiction des locaux.

A l’occasion de ce moment important pour l’ESM Bafoussam, Mgr DASSI a rappelé l’opportunité d’une telle structure d’évangélisation pour le continent africain et des grands défis auxquels elle devait faire face : prolifération des sectes, pauvreté, perte des repères et valeurs initiales… La première promotion a été également sensibilisée sur sa responsabilité en tant que pionnière et modèle des promotions qui suivront.

C’était un moment de joie et de fraternité avec nos frères Ambroise PIAM, le curé de la paroisse qui abrite l’ESM et Marios KEGNE, son vicaire et qui sont d’une aide précieuse pour l’ESM pour les messes, les confessions, les cours entre autres.

Depuis ces premiers moments, denses en profondeur spirituelle et en ferveur fraternelle, l’ESM a amorcé son rythme ordinaire.

image7
image33
image30
image36
image21
image35
image34
image31
image22
image26
image25
image16

Information


Décès de Maman Cécile au Cameroun

“L’amour est patient, l’amour rend service…”

Témoignages sur cette personnalité discrète qui vient de nous quitter et qui a marqué l’histoire de la Communauté de l’Emmanuel au Cameroun.

Articles récents

Une route de l’Emmanuel pour les JMJ de Panama

Les JMJ de Panama sont déjà l’an prochain ! Au Costa Rica, la Communauté de l’Emmanuel prépare un forum original ...

Reportage : Diane et Louis, volontaires Fidesco à Santiago du Chili

Une aventure familiale de 2 ans au Chili ! Alors que le Pape François est en visite au Chili et au ...

Isabelle « Dieu me parle à travers les personnes étrangères qu’il met sur ma route »

Isabelle vit depuis neuf ans avec sa famille par choix en Seine-Saint-Denis et est bénévole à l’ACAT[1] pour accompagner les ...

Migrations : apprendre à scruter les signes des temps

Une tribune signée par Louis-Etienne de Labarthe, Laurence de Louvencourt, Jean-Luc Moens et Stanislas Jozan Pourquoi publier un numéro d’Il ...

Migrations, le regard de l’Église

Extrait du Il est Vivant n°338 : Accueil des migrants – Laissons nous déplacer Comment l’Église parle-t-elle des flux migratoires ...

Où es-tu quand je souffre ? – Week-end médecins 2018

La 10è édition du Rassemblement des médecins, chirurgiens et étudiants en médecine aura lieu du 16 au 18 mars prochains. Une ...

FAIRE UN DON DONNER