Rencontre des prêtres en Amérique Latine

C’est devenu une tradition ! Les prêtres de l’Emmanuel en ministère en Amérique Latine se rencontrent tous les deux ans. Cette fois-ci ce fut du 14 au 19 janvier 2018 à Lima. Récit du Père Xavier Bizard.

Alors que la visite du Pape battait son plein, huit prêtres de Salvador (Brésil), Lima, Arequipa (Pérou) et Granada (Nicaragua) se sont retrouvés tout joyeux d’être ensemble avec des laïcs et consacrées du comité Amérique Latine, auxquels se sont joints un séminariste et trois jeunes en discernement vocationnel.

Nous avons suivi le Pape de près dans ces rencontres, même s’il n’a pas réussi à se libérer pour nous rendre visite. Quelques unes de ses paroles prononcées au Chili et au Pérou nous ont encouragés sur plusieurs points : vivre plus encore notre charisme de la communion des états de vie, continuer à sortir des sentiers battus – les quatre paroisses où sont les prêtres de l’Emmanuel en Amérique latine sont dans des périphéries difficiles, et annoncer l’Évangile avec respect et amour, étant donné la richesse et la diversité des peuples et des cultures sur ce continent.

Le Père Henri-Marie, nouveau responsable de l’Association cléricale, a rappelé l’importance de vivre à part entière comme membres de la Fraternité de Jésus pour être les prêtres de l’Emmanuel que l’Église attend. Mgr Pacci, évêque auxiliaire de Lima a encouragé à vivre le charisme de l’Emmanuel, spécialement la compassion, pour répondre aux grands défis de l’église locale, que sont la sécularisation et la dégradation écologique et sociale. Le temps fort spirituel a été le pèlerinage sur la tombe des deux grands saints de Lima, Martin de Porres et Rose De Lima.

Avec l’émergence d’une Maison Saint Joseph à Salvador de Bahia, nous avons entendu parlé de la formation sacerdotale qui se met en place en lien avec l’université catholique du diocèse pour répondre au défis locaux, en soulignant l’importance de l’intégrer à la vie communautaire pour répondre aux défis locaux de renouvellement de la formation des prêtres. Enfin, il n’était pas possible de terminer sans dire un mot sur le besoin de suivre les jeunes pour qu’ils soient courageux et persévérants dans la réponse à leur vocation.

En bref, dans cette mini rencontre latino-panaméricaine, nous avons été renouvelés pour la mission, dans la simplicité et la prière, dans la joie et la fraternité.