Sessions d’été : les ados mettent le feu à Paray

Les sessions d’été à Paray-le-Monial accueillent chaque année plus d’adolescents et deviennent le rendez-vous incontournable de l’été pour beaucoup d’ados… au point que certains entraînent leurs parents !
Sixtine et Sébastien sont parents de 4 enfants de 15, 13, 12 et 8 ans. Responsables l’an dernier d’une session pour les 15-17 ans à Paray-le-Monial, ils ont accepté pour cet été la responsabilité d’une session 12-14 ans. Sixtine est par ailleurs dans l’équipe d’Emmanuel Teens qui travaille toute l’année pour préparer les sessions ados de l’été.

Qu’est-ce qui est proposé pour les ados à Paray-le-Monial ?

Nous leur proposons de vivre une vraie session, sur le même lieu que leurs parents, mais entre eux : louange, enseignement, témoignages, veillées… et temps de détente bien sûr. Ils sont encadrés par des « grands jeunes » entre 17 et 25 ans, les cap’tain, proches des ados qu’ils vont encadrer.

Concrètement, les sessions ados se déroulent sur le même rythme que les sessions des parents. Les jeunes sont accueillis le matin à 9h, déjeunent entre eux, en « équipage », petite équipe de 8-10, retrouvent leur famille entre 17h et 20h30 mais ont leur propre veillée. Parents et adolescents sont sur le même lieu mais vivent vraiment chacun leur session… Ils pourront se ressourcer et se retrouver d’autant mieux après la session.

Une session… avec des enseignements ? comme pour les adultes ?

Bien sûr ! Nous ne sommes pas là pour les occuper, mais pour les former et les faire grandir car ils sont les adultes de demain. On veut les nourrir, on ne les prend pas pour des idiots et ils sont capables d’entendre des choses fortes. Ils ont des topos, des temps en équipage pour échanger sur ce qu’ils ont entendu et ils rencontrent des témoins qui leur disent ce que le Christ a fait dans leur vie : prêtres, adultes, grands jeunes… Ces témoins éclairent de façon concrète ce qui a été entendu dans les topos.

Certains trouvent parfois les enseignements difficiles, mais ce que nous voulons c’est qu’ils grandissent, qu’ils nous dépassent même. C’est pour cela qu’on leur donne un enseignement costaud… et les moyens de l’entendre en les accompagnant et les aidant. Quand on est exigeant pour eux, ils sont exigeants pour eux-mêmes.

On n’oublie pas pour autant qu’ils ont besoin de se détendre, de courir, de jouer. Une après-midi entière est consacrée à des Olympiades par exemple. La musique fait aussi partie intégrante de la session.

Quelle place donnez-vous à la musique ?

Chaque session est animée par un groupe de musique, de pop louange, soit excellent amateur soit professionnel comme Hopen, Be witness, ProscuneoN’Joy, TeamOTheoJubilate… Ces groupes ont la capacité à la fois de mettre le feu et de faire plonger les ados dans l’intériorité, dans une prière profonde. Ils font vraiment partie de l’équipe d’animation – les membres du groupe sont aussi Cap’tain d’un équipage – et ils accompagnent les jeunes à la fois sur le plan musical, liturgique et spirituel.

Nous invitons aussi les ados à vivre la session en équipage, pour qu’ils se rencontrent et se connaissent vraiment, découvrent leurs talents, qu’ils soient soudés. C’est pour cela qu’ils déjeunent ensemble par exemple. La proximité en âge des Capt’ain, responsables de l’équipage, fait le lien avec les adultes. Il ne s’agit pas de les rendre adultes avant l’heure, mais qu’ils vivent pleinement – et plus sereinement – leur adolescence.

Un jeune, on peut l’emmener super loin quand on le prend au sérieux. L’année dernière nous avons dû arrêter l’adoration et leur demander d’aller se coucher… personne ne voulait partir !

Je m’inscris aux sessions de Paray

Plus d’informations sur les Sessions de l’Emmanuel à Paray